23 août 2016


Au centre de Séoul...

Après mes fameux examens en Californie (résultats fin novembre, rhâââ), j'ai sauté dans un autre avion, en direction de Séoul ! (Oui, oui, j'ai traversé 16 fuseaux horaires en deux jours.) Amateur de k-dramas de longue date, impossible de ne pas visiter le Pays du Matin calme une fois dans ma vie, et si possible tout de suite.

Donc, avec M. Klerelo, nous avons eu la chance de visiter Séoul et l'île de Jeju durant une dizaine de jours. Et franchement, nous avons adoré découvrir ce pays, qui nous était déjà vaguement familier grâce aux milliers d'heures passées à visionner des séries télévisées qui s'y déroulaient.

Même avec des connaissances rudimentaires de la langue coréenne, nous avons pu :
  • prendre un bus "limousine" qui nous a débarqué juste devant notre hôtel
  • parcourir le réseau de métro de Séoul, très développé, de long en large
  • prendre aussi le taxi, le bus "normal" (bleu), le bateau et même louer une voiture quelques jours
  • nous rendre partout où nous le souhaitions
  • manger des tas de bons plats au restaurant, tous les jours, et même dans des petites gargotes où personne ne parlait l'anglais
  • acheter des livres particuliers
  • grimper sur l'une des plus hautes et magnifiques montagnes de Corée du Sud
  • faire de belles courses au supermarché
  • voir un film au cinéma (en anglais sous-titré en coréen)
  • manger sur le pouce dans des marchés typiques
  • aller jusqu'à la zone démilitarisée (DMZ) et prendre la pose à côté de jeunes soldats rigolards
  • etc. etc.
La population est accueillante, cherche toujours à donner un coup de main, les gens sont polis mais pas autant qu'au Japon, ce qui n'est pas désagréable du tout, tout fonctionne et est propre et bien entretenu, ce n'est franchement guère pollué (en tout cas, moins qu'à New York ou Pékin, il me semble !), il y a des écrans plats partout (dans le métro, le bus, les WC, les salles d'attente, les magasins, les escaliers, etc.), et même des écrans géants qui diffusent des émissions de télévision et des nouvelles sur les immeubles au centre-ville de Séoul.

Mais, quelques points amusants :

1) Il y a des cafés partout. Des cafés façon clones de Starbucks, mais en mieux. Partout. Tous les 20 mètres dans certains quartiers. Chacun a sa spécialité, il y a des chaînes et des petits troquets indépendants où on a carrément l'impression de rentrer dans la cuisine de l'appartement de quelqu'un. Tous proposent une dizaine de cafés, souvent de qualité (grains moulus et breuvage tiré dans les règles de l'art), et surtout, plus intéressant pour moi, des desserts... mmmh... succulents ! (Voir ci-dessous.) On trouve même des cafés où l'on peut caresser des ratons-laveurs...

Blind Alley Racoon Cafe, où l'on peut boire un thé avec un raton-laveur
2) Des desserts délicieux, de taille surdimensionnée (à partager, comme le veut la tradition ici de partager tous ses plats avec ses commensaux), variés, à mi-chemin entre le dessert asiatique traditionnel (haricot rouge, noix de coco, tapioca, gelée d'agar-agar, etc.) et le dessert occidental bien roboratif (crème glacée, biscuits, chocolat, sirop de fruits, etc.). On y trouve surtout du "snow ice" d'inspiration taïwanaise, mais vraiment exquis. De la glace pilée agrémentée de coulis de fruits avec l'incontournable substitut de chocolat qu'est le haricot rouge et plein d'autres "toppings". J'en bave encore, rien que d'y penser. Le meilleur dessert devait être un demi melon recouvrant de la crème glacée de melon avec du haricot rouge, des biscuits et des morceaux de gâteaux de riz gluant traditionnels... J'ai hésité à ramener une machine à piler la glace, d'ailleurs.

3) Les voitures, à Séoul en tout cas, sont toutes (à de très très très rares exceptions près, que je n'ai pas vues) impeccablement entretenues. Ce sont pour 5/6e des "sedans" comme on en voit aux États-Unis, mais elles sont toutes relativement récentes (moins de 10 ans d'âge), propres et brillent comme des sous neufs. Cette propreté étincelante des véhicules privés m'a d'ailleurs impressionnée, à un tel point que je réalise que je suis incapable de garder ma voiture propre ainsi plus de 1-2 jours ! Et pourtant, il pleut et il y a de la poussière aussi là-bas. Alors, je me demande si ces gens bénéficient de services de nettoyage spécialement efficaces, ou alors si en parquant leur voiture pour aller travailler, par exemple, ils peuvent simplement la laisser se faire nettoyer par d'autres ?

4) Il y a une invasion totale de touristes chinois partout en Corée du Sud, et ils ne s'intéressent pas tellement aux monuments historiques, mais surtout au shopping et aux Lotte Duty Free, ces grands magasins où l'on vend des produits cosmétiques et des produits de luxe à un prix censé être avantageux. Lotte, en Corée, c'est un peu la Migros de Suisse. Nous avons séjourné dans un hôtel Lotte, acheté du lait Lotte dans un convenience store Lotte, mangé dans une Lotteria (une copie de MacDo), pris le taxi sponsorisé par Lotte pour aller dans un supermarché Lotte où l'on vendait aussi beaucoup de produits Lotte, à commencer par du thé, du riz, des snacks et autres bonbons, et bien sûr avons vu des tas de quartiers d'immeubles résidentiels Lotte et loué une voiture chez Lotte.

Du gochujang (pâte pimentée) dans un Lotte Mart

5) On y trouve encore des tas de marchés, de nuit comme de jour, où les vendeurs ont pour seule règle d'exposer toute leur marchandise, sur le chemin des passants, si possible. Sauf que contrairement à la Chine, à part quelques ahjummas dans les marchés couverts d'alimentation, ces vendeurs ne harcèlent pas et ne hèlent pas le passant de façon agressive : ils passent leur temps à regarder des photos idiotes sur leur portable dernier cri... comme tout le monde d'ailleurs ici ! En prenant notre petit déjeuner dans un café, nous avons regardé les gens passer sur le trottoir pour se rendre à leur travail : tous fixaient en marchant leur smartphone dans la main, ou alors écoutaient de la musique dans leurs écouteurs, le smartphone à la main. Et dans le métro, inutile de préciser que 9 personnes sur 10 consulte l'écran de son téléphone...

Bon, et sinon nous avons décidé d'y retourner l'année prochaine, avec les Minis-K. ! Parce que oui, la Corée (du Sud, hein) est vraiment un chouette pays et il y a tant à découvrir encore... j'ai hâte !

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.