5 juin 2018

Mountain Buggy Nano Duo
Avertissement : il s'agit d'un test tout à fait subjectif et non détaillé de cette poussette qu'on m'a prêtée. Vous ne trouverez pas de données techniques ni autres cm de diamètre, poids, etc. Juste des impressions personnelles et aussi une comparaison avec la poussette Mountain Buggy Nano que j'ai assidûment utilisée pour mes Minis-K.

Oui, j'ai adoré utiliser la version simple de la Mountain Buggy Nano : légère, compacte, plus stable et plus solide, avec un plus grand panier que la Babyzen Yoyo, pouvant être poussée à une seule main, tout en étant confortable pour l'enfant, tout en pouvant être transportée en cabine dans l'avion. Bref, que des qualités, qui m'ont été bien utiles ces dernières années.

Mountain Buggy innove cette fois avec la première poussette double ultra-compacte, qui ne soit pas un buggy et qui pèse moins de 10 kg. Les principaux (et énormes) avantages par rapport à un buggy ?

Mountain Buggy Nano Duo - assise confortable et réglable, attaches 5 points et suspensions à l'arrière
  • On peut la pousser d'une seule main
  • Elle est hyper confortable pour l'enfant
  • L'enfant peut s'y allonger jusqu'à l'horizontale
  • Elle est utilisable dès la naissance (avec deux Cocoon).
Mais, ne s'agit-il pas "juste" de deux Nano liées entre elles ? Oui, et non.
La Nano et la Nano Duo côte à côte
Oui, parce que :
  • l'assise a quasiment la même largeur et s'incline de la même manière
  • le frein est identique
  • la capote protège-soleil, le tissus, les roues, etc. sont les mêmes 
  • la hauteur du guidon est la même
Mais non, parce que :
  • elle pèse 3.10 kg de plus, soit 9 kg
  • le panier peut contenir jusqu'à 8 kg
  • elle ne supporte que 15kg (au lieu de 20kg) par assise
  • elle ne peut pas être transportée en cabine et est quand même 1.5 fois plus encombrante
  • bien qu'elle possède aussi une bretelle pour être transportée plus facilement, j'ai vraiment eu de la peine à la déplacer rien que sur mon épaule, j'ai dû utiliser mes mains
Quand on compare les deux poussettes, la Duo n'est en effet pas 2 fois plus large mais seulement 1.5 fois. Ce qui en fait une poussette qui reste très maniable et passe partout. Le pliage de la Duo est un peu plus difficile, j'ai de la peine à la déplier aussi facilement et rapidement, mais cela reste plus simple qu'avec les poussettes doubles "classiques". A porter, la différence de poids se ressent !
Mountain Buggy Nano Duo, repliée
Mais à l'usage, qu'est-ce que ça donne ?

La Nano Duo garde beaucoup d'avantages de la Nano simple, et même d'autres avantages par rapport aux poussettes doubles traditionnelles ou buggys doubles.

Autre vue latérale repliée
1) Le confort pour l'enfant est grandiose pour une poussette aussi compacte : le soutien des jambes peut s'abaisser, la capote est ultra-couvrante pour protéger du soleil ou de la pluie, l'inclinaison du dossier est maximale et les roues arrières sont suspendues.
2) Elle est facile à manœuvrer, on peut la diriger d'une main et grimper sur les trottoirs sans avoir l'impression de soulever une tonne (contrairement à la Babyjogger City Select que je possédais). Pas besoin de la pousser avec les deux mains comme un buggy.
3) Il s'en dégage une vraie impression de solidité et de robustesse, malgré un usage intense, elle ne grince pas et les roues restent bien en place.
4) Malgré sa taille, elle pèse moins lourd qu'un buggy double "de base" et avec son panier géant, on peut aller faire les courses sans problème.
5) Les adaptateurs (fixations) pour sièges auto type Maxi-Cosi sont inclus, et ça c'est génial. Pas besoin d'acheter d'accessoires supplémentaires pour cet usage. 
6) Le système de frein par blocage de la roue arrière est hyper facile à actionner et désactiver, en appuyant simplement avec le pied droit dessus. J'ai toujours eu de la peine à retirer le frein de ma poussette Yoyo. Là, aucun souci.

Il y a tout de même quelques inconvénients à relever :

Vue du guidon avec sa sangle à droite
1) Cela reste une poussette double. On ne pourra donc pas la ranger facilement dans tous les coffres de voiture, mais on a réussi sans trop peine à la mettre dans le coffre d'une VW Polo (2016).
2) Comme dit plus haut, elle n'est pas très facile à déplier rapidement. Elle n'est pas non plus très facile à replier, car il faut utiliser les deux mains pour y parvenir. Et comme la Nano simple, pour maintenir le guidon replié il faut à la fin fixer l'attache velcro autour.
3) Elle ne convient dès la naissance qu'avec les Cocoon (nacelles, vendues séparément), et elle ne s'utilise que jusqu'à 15kg par assise.
4) Possible de l'utiliser pour deux enfants d'âge très différents, mais elle ne sera plus aussi maniable, particulièrement quand on doit la soulever pour franchir des trottoirs. Risque de déséquilibrage, contrairement à une poussette double en ligne.
5) Le frein m'a semblé un peu "faiblard" lors de mes tests en conditions réelles, à Lausanne dans une rue pentue. Avec deux enfants de 13kg dessus, elle avait un peu de peine à rester immobile. Mais heureusement, il y a une sangle, assez pratique pour rester lié.e à la poussette par le poignet.

Vue de détail des freins
En bref, c'est une poussette extraordinaire et quasi parfaite pour deux jumeaux, dès la naissance. Plus besoin d'acheter 2-3 poussettes différentes, elle sera facile à emporter en voyage (mais pas en cabine dans l'avion) et pourra servir aussi tous les jours, grâce à son confort incroyable et sa maniabilité, comme la Nano, et se range assez facilement dans les coffres de la plupart des voitures. Son prix reste tout à fait raisonnable si on tient compte du fait qu'on n'aura pas besoin d'une poussette trio spéciale pour jumeaux, d'un buggy double, ni d'adaptateurs pour les sièges de type Maxi-Cosi.

Et voici deux images en plus qui donnent une idée de la taille par rapport à la Nano simple :

1.5 fois plus large (au pif)
Les deux poussettes repliées

Article suivant
C'est l'article le plus récent
Article précédent
Article plus ancien

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.