25 nov. 2013


Dans la vraie vie, les crocodiles sont loin d'être les animaux les plus sympathiques qui soient, surtout si, comme dans ces vidéos "virales" (vous savez, celles qui circulent sur le web et qui sont parfois un peu trafiquées) on les voit avaler tout rond des kangourous, des antilopes ou des humains.

Mais, dans la littérature enfantine, les crocodiles sont souvent inoffensifs, et vivent en bonne entente avec d'autres animaux. Jean de La Fontaine se retournerait dans sa tombe, à mon avis. Voici quelques exemples de livres avec des crocodiles qui plaisent généralement aux petits lecteurs, si vous acceptez le risque qu'ils puissent les confondre plus tard avec de gentils nounours (ah, mais on me dit que les ours ne sont pas sympathiques non plus ?).

Croketou, croque presque tout (Hatier)
Croketou, croque presque tout (© Hatier)
C'est à la fois un livre et un jeu. Le petit livre présente sur 16 pages une histoire courte et rigolote, celle de Croketou, le crocodile qui croque tout sur son passage. Il est livré dans une boîte (solide et épaisse) en forme de tête de crocodile et avec une planche de 13 jetons. C'est un jeu aussi, car il s'agit de lancer avec habileté les choses à croquer dans la gueule du crocodile qui a faim. C'est un emballage original et les enfants aiment ces trucs bizarres.

Délivrez-moi ! (L'Ecole des loisirs)
Délivrez-moi (© L'Ecole des loisirs)
Ce livre est un hit chez nous. L'histoire est bête au possible (Avez-vous déjà vu un ours qui se promène dans les bois avec une fleur bleue dans la main et veut échapper à un croco qui fait "miam miam" ? Moi pas), mais elle plaît aux petits, avec sa couverture ultra-épaisse découpée en barreaux de prison dans lequel le méchant Croco finit par se faire enfermer. C'est grâce à ce livre que Mini-Klerelo 1 a appris à dire "Ah, merci c'est gentil !"

Il était un croco (Belize)
Il était un croco... (© Belize)
L'histoire est encore plus absurde dans ce livre aux dessins à la ligne claire. On a de nouveau un crocodile qui croque tout, mais un beau jour, après avoir entendu une pub à la radio, il se met en tête de manger un yaourt à la vanille. Le seul problème, c'est qu'il n'arrive pas à prononcer "yaourt" correctement, et croque tous ceux qui se moquent de lui sur son chemin. Un malin petit singe arrivera pourtant à le mettre hors d'état de nuire... Du coup, après avoir lu cette histoire avec vos rejetons, vous ne mangerez plus jamais un grouillourt... euh, un yaourt à la vanille de la même manière !

Je mangerais bien un enfant (L'Ecole des Loisirs)
Je mangerais bien un enfant (© L'Ecole des loisirs)
Un jour, Achille le crocodile a décidé qu'il ne mangerait plus les bananes que lui donne sa maman et veut manger un enfant, rien d'autre. Il finit par s'affamer et devenir de plus en plus faible, si bien que le jour où il rencontre une fillette... (La leçon : les mamans ont toujours raison et proposent le meilleur, même si ce n'est pas ce qu'on a envie de manger. Il paraît que la chair de crocodile n'est pas mauvaise...) Ce livre est vraiment un tout petit format, mais au moins, il ne prendra pas de place dans la bibliothèque bien garnie que vous allez vous constituer à force de lire ce blog, haha.

Toc, toc, Monsieur Croc ! (Milan)
Toc, toc, Monsieur Croc (© Milan)
Vraiment, ce livre et tous les autres de la même série sont géniaux. Ce ne sont pas les plus beaux ni les plus impressionnants ni les plus drôles de tous les livres pour enfants, mais ils sont une excellente introduction aux livres pop-up et très bien animés (il faut pousser, tirer les languettes, ouvrir les portes...), tout en étant adaptés aux petites menottes maladroites des jeunes enfants, donc assez résistants quand même. Ici, l'enfant ne reste pas passif à écouter l'histoire mais doit y participer. Que fait Monsieur Croc ? A lui de le découvrir ! On reste dans le même style de dessin à mi-chemin entre le naïf criard et l'abstrait vu par un daltonien, mais les enfants adorent...

Une affreuse rage de dents (L'Ecole des Loisirs)
Une affreuse rage de dents (© L'Ecole des loisirs)
Quand on est un crocodile, on fait peur aux gens. C'est un sacré inconvénient quand on est atteint d'une rage de dents et qu'aucun sorcier des villages voisins ne veut vous soigner... Finalement, le crocodile devra faire appel à un dentiste d'une grande ville. Mais, mais, mais... si les gens ont peur des crocodiles, c'est pour une bonne raison, n'est-ce pas ? Il s'agit d'un conte qui a été primé en 2000, et je dirais que si votre enfant a peur du dentiste, il ferait bien de le lire avant sa prochaine visite.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.