23 nov. 2013

Ma nouvelle phablette Android devant l'iMac sur lequel j'écris, photo prise avec un iPhone...
Titre provocateur ? Non, pas du tout. Je suis une Apple fangirl depuis longtemps, même si j'ai toujours possédé et utilisé également des PC Windows en parallèle.

A la maison, nous avions un Macintosh SE (1987), puis un IIci (1989), tous deux fonctionnent toujours aujourd'hui d'ailleurs. J'adorais le premier iMac (1998, bondi blue), et j'ai eu d'autres iMac entre-temps. Pour écouter de la musique, j'ai eu pratiquement tous les iPod qui sont sortis sur le marché. J'ai même parfois un iPod nano 6G au poignet qui me sert de montre. Quand l'iPad est sorti (2010), je me suis ruée dessus sans hésiter. Tout cela pour dire que j'ai toujours été très satisfaite de l'environnement Apple, depuis des années. Que cela soit fermé, cher, limité, cela ne me dérangeait pas particulièrement, car j'étais certaine d'être entièrement satisfaite. Je suis sensible à l'esthétique des appareils et de leurs systèmes. Windows XP, Vista, 7 et 8 ne m'ont jamais satisfaite - pas assez "clairs", intuitifs, trop "lourds", pas assez sexy, voilà. Je veux quelque chose de beau et qui fonctionne de façon simple et logique, pas d'un menu bleu et vert où l'on doit cliquer sur "démarrer" pour éteindre son ordinateur.

Naturellement, j'ai décidé assez rapidement d'acquérir un iPhone pour remplacer mon Sony Ericsson vieillissant en 2008, conquise par le choix immense des apps sur l'AppStore d'Apple et l'esthétique de l'appareil. Tous mes iPhone ont été jailbreakés, ce qui les rendaient aussi plus intéressants, et pas seulement pour y installer des apps non autorisées. Il y avait quelque chose d'extrêmement novateur et révolutionnaire dans la façon d'utiliser son téléphone pour effectuer plein d'autres tâches (autres que téléphoner, je veux dire) : calculette, bloc-notes, lampe de poche, dictionnaire, caméra, GPS, etc. Et le produit d'Apple était le plus attrayant... Oui, était.

J'ai beau adorer les produits Apple, je ne suis pas aveugle. Pour moi, il n'y a plus eu d'innovation majeure depuis 2011. Apple s'est reposé sur ses lauriers, tout en intensifiant la lutte contre le jailbreak et ses concurrents (Samsung, Google et compagnie) au niveau des brevets, à défaut de proposer de vrais produits qui sortent du lot. Parce qu'entre temps, ces fameux concurrents ne se sont pas reposés sur leur acquis et ont été parfois bien plus à l'écoute des utilisateurs et des "fans" qu'Apple, trop certain d'être le meilleur. Bien sûr, Steve Jobs est parti et le reste semblait bien terne, mais... que penser des médiocres iPhone 5S et 5C qui sont sortis dernièrement ? Alors que des fans d'Apple fourmillaient d'incroyables idées.

Bref, j'aurais voulu un iPhone avec deux entrées SIM (je possède deux numéros de téléphone), un écran de 6 ou 7 pouces et une mémoire extensible par carte SD. Comme il m'est impossible de téléphoner avec mon iPad mini 3G, parce que je ne peux pas le jailbreaker et ce qui aurait été un excellent compromis, alors j'ai acquis une phablette chinoise, que j'ai cédée, puis une deuxième...

Une phablette ? C'est un téléphone avec un écran large d'au moins 5 pouces, ou une tablette qui possède une fonction téléphone. Voici ma phablette Alps HD-89, achetée pour moins de CHF 200.-- neuve sur Internet, et qui n'a pour seul défaut que de tourner sous Android 4.2.2. Quoique... J'ai pris le virus. Impossible de revenir en arrière, vers Apple. L'iPhone 5 de mon mari me semble quelconque à côté de mon appareil chinois (et destiné au marché chinois) à double entrée SIM, avec 3G, GPS, écran HD de 7 pouces, fente pour carte SD jusqu'à 32 Go, batterie remplaçable... Peut-être que l'hypothétique iWatch pourrait me faire changer d'avis.

En attendant, je profite de ma phablette pour alléger mon sac à main, puisqu'elle remplace mon iPhone, mon iPad mini et mon deuxième téléphone. En voulant forcer les gens à acheter un iPhone et un iPad au lieu de leur proposer un appareil permettant de conjuguer les propriétés des deux, Apple a fini par perdre des consommateurs fidèles...

(Rassurez-vous, je téléphone avec une oreillette Bluetooth, pas avec ce gros écran contre l'oreille.)

L'écran de ma phablette ce soir

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.