20 nov. 2013


Une version agrémentée de thon, de feuilles de nori et de quelques grains de sésame (© Chloe Lim)
Ce plat se mange à toutes occasions. Les Chinois et Coréens en mangent énormément le matin au petit-déjeuner, mais aussi quand ils veulent quelque chose qui se digère facilement ou quand ils sont malades. Il s'agit également d'un plat idéal pour les jeunes enfants et les bébés, et pas seulement en cas de gastro-entérite aigüe... La préparation est très simple et extrêmement économique.

(Zhou, Congee ou Rice Porridge)

Pour 4-6 personnes

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 50 minutes

2 gobelets (environ 2 dl) de riz complet bio (c'est mieux puisque l'on ne rince pas les grains)
9 gobelets (environ 1,8 l) d'eau
2-3 carottes râpées et coupées en tous petits morceaux
1 cube de bouillon


Verser le tout dans l'autocuiseur et allumer le feu au maximum.

Quand la sonde de l'autocuiseur arrive au niveau le plus haut (pression de vapeur maximum), baisser le feu au minimum (2/9) et laisser cuire ainsi pendant 10 minutes.

Après ces 10 minutes, éteindre le feu et laisser l'autocuiseur fermé jusqu'à ce que la sonde redescende complètement.

Après environ 50 minutes, votre jook est prêt !

Vous pouvez y rajouter tout ce que vous voulez : œufs, algues, champignons, oignons botte, poisson, légumes, viande, etc. J'aime aussi agrémenter mes bols de jook de quelques grains de haricots noirs fermentés salés.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.