10 déc. 2013

Après le "root"...
Comme je l'ai expliqué dans un précédent billet, j'ai acquis une phablette Android chinoise bon marché (mais qui m'a donné entière satisfaction jusqu'à aujourd'hui) pour pouvoir utiliser deux cartes SIM simultanément et en remplacement de mon iPhone 4 vieillissant et de mon iPad mini 3G qui ne téléphone pas. Pour rappel, une "phablette" est une tablette qui téléphone, ou autrement dit, un téléphone avec un écran d'au moins 5 pouces.

Bien que nettement plus ouvert que iOS, le système Android comporte une multitude de paramètres qui sont prédéfinis, soit par ses développeurs (Google), soit par l'opérateur téléphonique ou le fabricant qui livre l'appareil. Ces paramètres peuvent être limitants et empêcher d'installer certaines apps qui n'ont pas été approuvées par le Google Play Store, entre autre.

Si le "jailbreak" d'un appareil iOS permettait juste de se libérer du joug d'Apple, le "root" d'un appareil Android permet de tout bidouiller sans limite (mais pas sans danger...). Contrairement au jailbreak, très facilement réversible avec la restauration du système par iTunes, le root ne l'est pas totalement suivant ce qui a été fait sur l'appareil. Le "root" d'un appareil peut aussi le "briquer", soit l'empêcher définitivement de fonctionner.

N'ayant pas grand-chose à perdre, vu le prix ridicule de mon appareil et la garantie inexistante, après quelques manips assez basiques, je suis parvenue à "rooter" ma phablette chinoise Alps HD-89 qui fonctionne sous Android 4.2.2. Le "root" permet de créer un compte super-utilisateur système et donc d'avoir accès à l'intégralité des fonctions système de l'appareil, y compris les fonctions les plus avancées. Il ne s'agit pas que de personnaliser l'interface, mais d'avoir accès au noyau qui permet à l'appareil de fonctionner et de gérer les apps installées.

Les forums qui proposent des solutions pour "rooter" son appareil Android sont innombrables, et elles dépendent de votre appareil. Une petite recherche Google avec "root - [le modèle de votre appareil]" devrait vous guider.

Et à quoi ça sert ?

A plein de choses plus ou moins utiles pour Monsieur et Madame-Tout-le-monde, par exemple :
  • supprimer des apps préinstallées et inutiles
  • changer la police de caractère par défaut
  • calibrer la batterie
  • supprimer toutes les pubs intégrées aux apps (plus besoin de payer pour les supprimer !)
  • personnaliser toutes les fonctions du téléphone
  • fermer automatiquement les apps qui tournent en arrière-plan pour rien et dépensent de la batterie
  • masquer la barre de système
  • mettre à jour le système sans attendre une éventuelle mise à jour du fabricant
Ce qui m'intéressait surtout, c'était de pouvoir installer AdBlock Plus (gratuit, open source) et ne plus avoir aucune pub dans mes apps, installer un pare-feu efficace comme AFWall+ (gratuit) gérant les types de connexion autorisée au réseau, et améliorer avec une app comme Greenify les performances de la batterie en empêchant des opérations inutiles en arrière-plan.

C'est fait désormais, et j'en suis très contente ! J'en ai aussi profité pour changer le thème du "launcher" (c'est l'interface qui présente les apps que vous souhaitez mettre en évidence), pour le rendre un peu plus attrayant... Avec Nova Launcher et un set d'icônes Holo.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.