21 janv. 2014

La boîte et le matériel du jeu
Il fait moche, il fait tout gris et presque un peu frisquet, alors il n'y a rien de mieux que de se retrouver autour d'un bon jeu en famille ! Le thème sera aussi automnal que la météo, puisque dans Die verzauberten Rumpelriesen (traduit en français par le titre un peu boîteux de Les géants tapageurs enchantés), un jeu publié en 2013 par Drei Magier Spiele (Schmid), on se retrouve devant un bon gros tas de feuilles mortes.

Celles-ci ne se ramassent pas à la pelle, même si dans ce jeu il n'y en a pas moins que 85 (je ne les ai pas toutes comptées, ceci dit). Des petits elfes un peu peureux se cachent sous les feuilles. Parmi les esprits de la forêts, il y a aussi des géants qui paraissent bien effrayants. Raison pour laquelle ces petits elfes n'osent sortir de leur cachette que si les géants font leur sieste et restent endormis. Le but du jeu sera donc de faire sortir le plus d'elfes possibles sans réveiller les géants.

Et pour cela, il faudra un sacré sens de l'observation, de la mémoire, mais surtout de l'habileté. Il s'agit d'un jeu coopératif accessible à tous dès 3-4 ans (selon l'éditeur, dès 5 ans).


On commence par placer les 16 petits elfes sur les petits trous du plateau, qui lui même est placé en hauteur au-dessus de la boîte de jeu.


On recouvre ensuite entièrement le plateau avec les 85 feuilles, de formes différentes. Il y a vraiment énormément de feuilles.

Enfin, on place les 4 géants à chaque coin du plateau. Ceux-ci sont assoupis. Il ne faudra pas les réveiller...

Avec les petits bâtons fournis, chacun son tour ou tous ensemble, il s'agira de pousser lentement les feuilles pour trouver les elfes indiqués par les cartes, dans le temps imparti. Ils se ressemblent tous, donc il faudra rester attentif et ne pas avoir la tremblote, et aussi se rappeler où l'on a déjà cherché. Une fois les elfes correspondants trouvés, on peut les garder. Mais attention : la durée de la sieste des géants est limitée par le sablier, et il faut éviter de faire tomber du plateau des feuilles ou des géants, sinon il faudra recommencer et renoncer à trouver certains elfes.

Dans la version coopérative du jeu, les joueurs remportent la partie s'ils sont parvenus à trouver au moins 8 elfes.

Mon avis :

Un jeu plein de fraîcheur, avec un thème parfaitement illustré et un matériel splendide (des feuilles à foison, des géants en bois magnifiquement illustré, des illustrations très vivantes, un plateau de qualité qui intègre la boîte du jeu dans le jeu...), et une règle simplissime compréhensible en 2-3 minutes, même par les plus jeunes. Le fait que ce jeu fasse appel non seulement à l'habileté, mais aussi à l'observation et à la mémoire est assez original. Une fois l'effet de nouveauté passé, le jeu reste tout à fait amusant et pas trop long, ce qui permet de ne pas s'ennuyer avoir toujours du plaisir à relever le défi !

Pousser pour écarter des feuilles peut paraître (trop) simple, mais le facteur stress (sablier) fait que cela ne l'est pas si simple que cela, en réalité. C'est donc vraiment amusant, et cela plaît à toute la famille. Si vous ne savez pas quoi faire de certains après-midis pluvieux... n'hésitez pas.

---------------

CONCOURS

N'oubliez pas de participer à mon concours Facebook Klerelo

 ---------------

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.