29 mars 2014

Le Château de Chillon en vrai et en Playmobil
En tant que AFOP ("Adult Fan Of Playmobil") habitant non loin du Château de Chillon, impossible de rater cette exposition temporaire sur le thème de mon jouet préféré. Mes Minis-Klerelo ne s'y intéressent pas encore, mais c'est l'occasion de faire quelque chose ensemble et de sortir profiter de ce magnifique temps printanier.

Nous y sommes allés ce matin et il n'y avait pas grand-monde, ce qui était d'autant plus agréable pour la visite. Pas d'attente à la caisse, pas de hordes de touristes débarquant en car depuis Interlaken, pas d'autres enfants en train de courir à gauche et à droite... Surtout qu'ici, pas d'accès possible aux poussettes, il faut grimper des escaliers, parfois étroits !

Le Château seul vaut déjà une visite, mais l'exposition apporte une argument supplémentaire pour y attirer les enfants. En fait, Mini-Klerelo 1 s'intéressait bien davantage aux meurtrières et aux latrines qu'aux tableaux. Ceux-ci sont toutes des références à des toiles très célèbres de différentes époques, qui ont été montrées déjà dans les livres de Richard Unglik (tous parus chez Casterman). Ce sont donc des références qui amusent probablement plus les adultes que les petits... On y trouve des pastiches de Warhol, Magritte, Bruegel l'Ancien, Van Gogh ou Michel-Ange, tous avec des Playmobil. Les tableaux exposés sont des imprimés, donc rien à voir avec de la "vraie" peinture. Mais, les détails sont amusants et très bien réalisés.
Van Gogh dans sa chambre, Delacroix, Dalì et Bruegel l'Ancien, sources d'inspiration...
L'exposition temporaire se tient dans deux salles, l'une, petite, contenant trois maquettes Playmobil sur des thèmes "suisses" (le Château de Chillon, une montagne avec chalet et une pente de station de sports d'hiver...), l'autre, beaucoup plus grande, avec les représentations de tableaux et les explications (certaines écrites au stylo, à la main !), ainsi que quelques petites installations, clins d’œil aux Playmobil et à la peinture. Les maquettes ont été réalisées par un autre AFOP belge, connu sous le nom de Brubil (Bruno Peeters).

Cette exposition temporaire se tient jusqu'au 25 mai 2014. Je vous conseille d'aller la voir, ne serait-ce que pour voir comment ces reproductions ont été bien réalisées, dans un souci du détail assez frappant (en particulier le tableau de Bruegel l'Ancien ci-dessus... je l'aurais bien acheté !).
Quelques vues de l'exposition

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.