1 mars 2014

Après la leçon sur la banane, voici venu le tour d'un autre fruit exotique que je mange assez souvent et que j'apprécie : l'ananas. N'aimant guère sa version douceâtre et sirupeuse en conserve, je le savoure de préférence frais et fraîchement coupé.

Tout est bon dans l'ananas ! On peut tout utiliser : sa chair, ses feuilles, sa peau...

Comment choisir un ananas

L'ananas une fois cueilli ne mûrit plus. Au magasin, il faut donc le choisir mûr et la peau verte. Pour savoir s'il est mûr, il faut essayer de tirer une feuille au centre de sa tête. Si la feuille se détache facilement, c'est qu'il est mûr.

Essayez de choisir un ananas avec les "yeux" (les ronds sur sa peau) les plus petits possible.

Vous remarquerez que la peau de l'ananas deviendra de plus en plus jaune au fil des jours après l'achat. Il ne deviendra cependant pas plus sucré, puisque le fruit ne mûrit plus après sa cueillette, mais sa chair deviendra plus tendre. L'ananas est meilleur quand sa peau est encore un peu verte.

Comment couper un ananas

Ma maman l'a toujours coupé de cette manière. C'est la seule qui permet de conserver la meilleure partie de la chair de l'ananas, celle qui se trouve sur le bord externe du fruit. C'est la partie la plus juteuse et la plus sucrée, que vous ne pouvez pas conserver si vous ôtez toute la peau d'un seul coup. Et le coeur de l'ananas est parfaitement mangeable s'il est bien mûr !

Il vous faut : un grand couteau à pain et éventuellement un petit couteau à légume

1) Trancher la tête
2) trancher le bas (maximum 1 cm)
3) Retirer la surface de la peau (le minimum possible, maximum 5 mm)
4) Retirer les "yeux" de l'ananas un par un en suivant une diagonale, couper le moins possible de chaque côté
5) Couper l'ananas en quatre
6) Retirer la partie centrale de chaque quart d'ananas, mais ce n'est pas obligatoire. Cette partie peut être parfaitement mangeable si l'ananas est bien mûr. Au pire, si c'est un peu dur il suffira de piquer sa fourchette dessus et manger le reste de chaque tranche d'ananas.

Et après ?

Avant de couper l'ananas en tranches ou en morceaux, vous pouvez le saupoudrer de sel et le rincer pour retirer la substance un peu gluante qui recouvre sa peau et diminuer la quantité ingérée de broméline, l'enzyme de l'ananas, qui peut provoquer des démangeaisons dans la cavité buccale lorsqu'on le consomme. Le sel permet aussi de rehausser le goût sucré de l'ananas.

Limonade à l'ananas

En rassemblant tous les déchets obtenus suite à la coupe de l'ananas (sauf la tête de l'ananas) :
1) Mettre ces "déchets" dans une casserole et les recouvrir d'eau
2) Faire bouillir l'eau et laisser bouillir pendant environ 10 minutes
3) Filtrer le liquide obtenu et le conserver, jeter les éléments solides
4) Ajouter un peu de sucre, mettre au frais
Et voici une délicieuse boisson à l'arôme naturel d'ananas !

Faire pousser un ananas

Après avoir retiré toute la pulpe de l'ananas et gardé uniquement la base des feuilles (que le vert, donc), tout en ayant enlevé la première rangée de feuilles, faites tremper la tête de l'ananas, au lieu de la jeter, dans un verre d'eau.

Vous verrez après quelques jours déjà des petites racines pousser au-dessous. Quand les racines seront longues de quelques centimètres, transférez le plantule dans un petit pot. Pour éviter de trop fatiguer la plante, vous pouvez alors couper un peu l’extrémité des feuilles.

A température ambiante (18-20°c), avec une bonne exposition à la lumière et des arrosages fréquents, votre petite plante d'ananas devrait prospérer. L'été, il est recommandé de laisser la plante à l'extérieur, au soleil, tout en n'oubliant pas de l'arroser souvent. Et après environ 2 ans... si toutes les conditions sont réunies, vous verrez apparaître un petit ananas...

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.