24 avr. 2014

L'heure de mon départ approche, et même si ce ne sont pas vraiment des vacances, il faut quand même penser à tout pour ne pas se retrouver démunie sur place. Disons-le tout de suite, ce n'est pas une sinécure de voyager avec des tous-petits. Il faut non seulement ne rien oublier pour soi, mais aussi tout prendre pour eux, et comme ils ne savent encore rien faire tout seul (si, si  : allumer et éteindre la lumière jusqu'à ce que l'ampoule saute, tirer la chasse d'eau même quand il n'y a pas encore d'eau, appuyer sur tous les boutons qui passent devant eux, retirer leurs chaussettes alors que le sol est glacé, nettoyer la table avec leurs mains plein de bouillie collante...), il faut pouvoir le faire et surtout le porter pour eux.

Donc, c'est lourd. C'est encombrant et c'est fatigant. Devoir se baisser quinze fois de suite, ouvrir et refermer les sacs pour rechercher ce qui manque, entre la petite cuillère, la serviette pour essuyer le monstre le rejeton qui s'est mis plein de yaourt sur la figure et les gorgées d'eau qu'il faut distribuer, sans parler de la patience limitée desdits monstres rejetons et de leur énergie légendaire qui déborde jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus aligner un pas devant l'autre et qu'il faut les porter...

Quand on est à l'étranger dans une ville presque inconnue et que l'on doit gérer le décalage horaire (nos paupières qui tombent alors qu'il est juste l'heure de rentrer préparer le dîner du soir) tout en se réveillant à 3 heures du matin parce que les monstres (non, non, non) les rejetons se sont couchés à 17 heures, vannés, mais sont de nouveau prêts à danser la java alors qu'enfin on a réussi à trouver une position confortable sur le matelas qui n'est pas celui de notre chez-soi, c'est vite usant !

Comment y remédier ? En se simplifiant la vie avec des petits gadgets, pas si gadgets et bien plus utiles qu'ils ne peuvent en avoir l'air. Et parmi ces gadgets, il y a ceux spécialement destinés à la poussette :

BuggyTug
(© BuggyTug)
On a beau leur faire confiance, quand on doit en pousser un et que l'autre veut se balader dans le sens opposé, ça ne le fait pas, surtout au milieu de la circulation ou dans des endroits où il ne vaudrait mieux pas trop s'écarter du chemin baliser. Pour éviter de devoir courir après l'un et récupérer l'autre dans sa poussette en bas de la pente, il y a cette lanière toute simple mais confortable, que l'on attache à la poussette et qui peut retenir notre poignet. Bien pratique si l'on habite un lieu à fort dénivelé, où il suffit d'une seconde d'inattention pour que la poussette dévale la pente ! La même lanière peut aussi servir à retenir le petit marcheur à la poussette et éviter qu'il ne s'échappe à la moindre distraction.

Hook 'n' Stroll - Happy Mummy
(© Happy Mummy)
Quand on a les deux mains bien occupées à pousser et consulter ses emails sur son smartphone, il est difficile de porter en même temps ses courses, son sac à main et toutes les pommes de pin et autres pâquerettes que ramasse gaiement une petite personne sur son chemin. Ces crochets, qui peuvent supporter jusqu'à 5kg chacun et se fixent à n'importe quelle poussette, vont vous sauver la mise et vous permettre de faire encore plus de shopping et encore plus de détours pour ramasser des pommes de pin, sans vous alourdir. Ces crochets sont vraiment solides en plus, les miens ont réussi à supporter bien plus que 5kg. Il faut juste ne pas oublier de les délester quand bébé sort de sa poussette, c'est mieux.

Cargo Net - JL Childress
(© JL Childress)
Si vous trouvez que les crochets sont trop laids et ne s'accordent pas assez bien avec le design classe de votre buggy, vous pouvez aussi utiliser ces filets latéraux hyper léger et qui se fixent sur les montants latéraux. Pas de limitation de poids, on voit tout de suite ce qui s'y trouve, il suffit de plonger la main dans le filet pour y trouver ce que l'on cherche, sans lâcher la poignée (pas de fermeture sur le haut du filet).

Buggy Buddy - Diono
(© Diono)
Si vous êtes du genre à ne jamais pouvoir rien trouver dans un grand sac, car vous y fourrez tout à gauche et à droite et vous ne rappelez ensuite plus où se trouvent vos clés, le biberon du grand, la gourde du petit (ou l'inverse), cet organiseur de poussette sera juste parfait. En fait, c'est une sorte de support classique comme il en existe depuis longtemps, avec l'emplacement pour gobelet (à soda pour les Américains, n'est-ce pas), mais en tissu et qui se fixe avec des velcro sur le guidon. Vraiment bien conçu et se range au fond de n'importe quel sac une fois qu'il n'est plus utile.

Secure-a-Toy - Baby Buddy
(© Baby Buddy)
Pas besoin d'acheter de livres ou de jouets "spécial poussette". Il suffit d'investir quelques sous dans ces lanières bien solides et colorées (et sans bisphénol A, dit l'argument marketing du fabricant) pour attacher les jouets de bébé, son doudou, sa tétine, ou tout ce qu'il vous plaira et que vous ne voulez plus ramasser sans arrêt. Malheureusement, on n'a pas encore inventé de quoi empêcher les bébé de retirer tous seuls leurs chaussettes... à moins, que... ?

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.