23 mai 2014

Pulls, t-shirts, chaussettes, bavoirs, bodys, habits pour bébés, nounours et sacs de plage...
Berkeley ne vit pratiquement que pour son université, connue mondialement. Mais, il faut y être pour se rendre compte du nombre d'étudiants (30'000 tout de même, sur une population de moins de 200'000 habitants) et anciens étudiants dans l'agglomération, sans compter les professeurs, le personnel administratif et les autres. En plus, tout le monde semble hyper fier d'afficher son attachement à cette université. Tellement fiers qu'il est impossible de ne pas croiser à tous les coins de rues quelqu'un arborant un t-shirt, un sac, une casquette ou un pull bleu et jaune (ou éventuellement d'une autre couleur), avec (UC) BERKELEY ou BEARS ou encore CAL écrit dessus. (UC) BERKELEY pour L'université de Californie à Berkeley, BEARS pour les Golden Bears, équipe de sport et plus particulièrement de football américain universitaire, ou CAL pour le diminutif de l'université.

Il est très commun et traditionnel aux États-Unis de montrer que l'on a étudié (ou que ses enfants ont étudié) dans telle ou telle université. Il y a même des "bumper stickers" spécialement destinés aux gens qui souhaitent afficher leur lien avec l'endroit où ils ont effectué leurs études, à coller sur leur voiture.

En fait, CAL est même une marque enregistrée au nom de la direction de l'Université de Californie à Berkeley (les "Regents" de l'Université), pas seulement aux États-Unis, mais aussi dans les pays voisins et en Europe... Pourtant, rappelons que l'Université de Californie à Berkeley est une université publique. Et CAL est exploitée comme une marque de fabrique, à tel point qu'il existe à Berkeley 2-3 boutiques qui ne vendent que des articles estampillés BERKELEY ou CAL, et sur plusieurs étages. On y trouve aussi bien des pulls que des chapeaux, des chaussettes, des verres, des crayons, que des sacs, des thermomètres, des coussins, des montres ou des bavoirs pour bébé. L'assortiment est tellement vaste que l'on pourrait même ne s'habiller qu'en habits CAL et n'avoir que des objets CAL à la maison, ou presque. J'ai même trouvé un fauteuil et une tasse à bec CAL.

Mais, quand on y pense, de telles tenues seraient assez inadaptées voir même totalement ridicules en Europe, sans parler du fait que cela donne un air quelque peu "racaille" de s'afficher avec de grosses inscriptions en couleurs criardes sur la poitrine. En plus, on ne pourrait pas dire que les Américains ont beaucoup d'amis dans certains lieux de l'autre côté de l'Atlantique... Mais il est amusant de constater qu'il existe aussi des tenues complètes pour bébé avec CAL. Des fois que l'on aurait quelques espoirs que les chérubins puissent eux aussi entrer un jour dans cette université prestigieuse (le restera-t-elle dans 20 ans ?).

En aparté, il y a même des articles CAL toxiques en vente. Oui, au sens propre. La loi californienne l'oblige d'ailleurs à l'indiquer dans les magasins quand c'est le cas... Les produits ci-dessous, "made in China", sont susceptibles de vous "exposer au plomb et/ou au cadmium, connus par l’État de Californie pour être la cause de malformations et autres problèmes de reproduction".

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.