7 juin 2014

Voici quelques aspects sympathiques de l'Université de Berkeley, qui expliquent aussi pourquoi une année de cours n'est pas très bon marché :
Café ZEB, Berkeley Law
1) Une cafétéria branchée et dynamique : c'est très important, une cafétéria dans une université. C'est là où les esprits reprennent des forces, où l'on peut relire en groupe vite fait un devoir à la dernière minute juste avant les cours, et où l'on se lie avec ses camarades.

À Berkeley, pas d'alcool, mais un assortiment typiquement californien mélangeant enchiladas mexicaines, salades César gargantuesques, barres énergétiques, jus d'orange frais, yaourts et tranches de cake. Le thé froid ne contient pas un gramme de sucre, mais on peut y ajouter autant de miel ou de sucre que l'on veut. Les prix sont assez élevés (USD 9.-- pour un petit encas chaud et USD 5.75 pour un sandwich au poulet grillé, par exemple), mais la nourriture est généralement bonne et bien présentée. Les sièges sont confortables, les tables toujours squattées par des étudiants qui potassent leurs cours avec un gobelet de café vide devant eux, mais sinon, l'environnement est très accueillant et n'a absolument rien en commun avec l'ancienne cafétéria éclairée aux néons blafards et au sol brunâtre avec tables en formica qu'il y avait lors de mes études en Suisse, et qui servait des lasagnes congelées en barquettes de la Coop et des sandwichs périmés (véridique, hélas).
Berkeley Law, bibliothèque, avec sac de survie "tremblement de terre"
2) Une bibliothèque à l'ambiance feutrée : en descendant les escaliers pour se rendre à la bibliothèque, on a l'impression d'arriver à la réception d'un palace de luxe cinq étoiles. Il y a toujours 3-4 personnes derrière le comptoir, occupées à ne rien faire (en tout cas, c'est l'impression que j'ai...). Personne n'emprunte jamais de livre ni ne demande de renseignement quand je m'y rends.

Tout est hyper ordonné, les livres sont presque tous neufs, les lieux sont impeccables, il y a plein d'espace pour réviser, dans une ambiance tamisée et feutrée. Et plus loin, dans la salle d'informatique (une trentaine de postes, PC et Mac), un mystérieux gros sac de sport noir. La première fois, j'ai eu quelques craintes, puis je me suis approchée : c'est une kit de survie en cas de... tremblement de terre. De quoi avoir quelques sueurs froides, quand on se rappelle que "Big One" devrait survenir dans pas trop longtemps (mais c'est mieux s'il survient dans plus de 90 ans).
Les locaux de Berkeley Law, table à langer dans les WC comprise
3) Des locaux et salles modernes et immaculés : tout paraît très bien entretenu, rénové ou neuf. Toutes les salles de cours sont équipées de plusieurs projecteurs, plusieurs écrans, des tableaux blancs...  Pour les étudiants, des chaises de bureau confortables (en plastique noir souple) à roulettes, avec accoudoirs, hauteur et dossier réglables, et 2 prises électriques par place. On y est toujours bien assis.

En plus, chaque étudiant (oui, chaque), dispose d'un casier personnel dans le bâtiment. Les cadenas appartiennent à l'université, et leur code ne peut pas être modifié par les étudiants. Les casiers sont vidés à la fin de l'année scolaire, mais ils sont largement assez grands pour contenir tous les livres de cours. Un vrai luxe, bien appréciable.

Et en bonus, il y a même des tables à langer pour bébés dans les toilettes...
Secrétériat central des étudiants et commissariat de police de l'UC Berkeley
4) Une police d'Université : non, vous ne rêvez pas, il y a bien un commissariat sur le campus même de l'université. Le commissariat se trouve dans le bâtiment principal de l'administration, là où se trouve le secrétariat des étudiants de l'Université (une trentaine d'employés...)
L'insigne sur les voitures de police est aussi celui de l'université. Lors d'événements spéciaux, il y a une unité d'élite spécialisée dans le déminage ("Bomb Squad") et elle est réservée à l'Université. C'est très impressionnant. Je n'ai pas vu beaucoup de policiers circuler sur le campus, mais j'imagine qu'ils peuvent ainsi intervenir rapidement en cas de problème.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.