24 août 2014

Korean for Beginners - couverture du livre
Je vais commencer ma petite série sur les livres d'apprentissage du coréen avec Korean for Beginners, publié par les éditions Tuttle en 2010. Tuttle est une maison d'édition établie à Singapour, au Japon et aux États-Unis, d'origine Hong-kongaise, spécialisée dans les manuels de langues asiatiques en langue anglaise, et tous les ouvrages qu'elle publie ont "quelque chose en plus", des caractéristiques qui montrent bien qu'elle sait de quoi elle veut parler à ses lecteurs.

Ce livre d'environ 160 pages est la preuve même qu'il n'y a pas besoin de dépenser beaucoup pour apprendre une nouvelle langue. Pour moins de CHF 20.--, on a une méthode riche et complète pour s'initier au coréen, un livre de grammaire avec plein d'explications, d'exemples, et même des explications sur la culture et les subtilités de la langue (j'adore la section qui explique la différence entre un oppa et un ajusshi), ses exceptions. On y trouve un CD qui permet d'écouter comment se prononcent toutes les phrases citées en exemple dans le manuel.

Texte dense et beaucoup de règles de grammaire concentrées sur quelques pages.
Le bon

Les chapitres sont divisés par sujet de grammaire, pas vraiment par ordre de difficulté croissante. Tout le squelette de ce livre est pensé pour apprendre le coréen (et aucune autre langue). Il ne s'agit pas d'une vulgaire adaptation d'un manuel de japonais ou de hollandais (suivez mon regard, amateurs de Rosetta Stone), par exemple, mais bel et bien un manuel de coréen à part entière. Certes, on commence classiquement par la découverte du hangeul (l'écriture coréenne, alphabétique et très simple d'accès), mais, ce qui est original dans ce livre c'est le narrateur. Cela se lit presque comme un roman. Le narrateur est Kyubyong, habitant de Seoul (qui se prononce, soit dit en passant : sot - houle) un des auteurs. Il nous parle comme un ami et nous guide d'une leçon à l'autre, dans un langage très spontané, comme s'il nous parlait vraiment. On se sent en confiance et on a envie de progresser, même si cela fait beaucoup de texte en anglais pour assez peu de contenu en coréen.

Le moins bon...

Les illustrations (un peu simplettes, mais bon), permettent d'aérer la mise en page et la rendre assez agréable, mais même s'il s'agit d'un cours pour débutant, tout est hyper condensé. On trouve plusieurs listes (de verbes, de prépositions, de suffixes, etc.), très compactes, difficiles à retenir et que l'on oublie vite, une fois le livre refermé. En fait, ce livre est tellement riche et complet qu'il est difficile d'accès pour les vrais débutants. Il y a trop à assimiler d'un seul coup.

L'autre défaut principal selon moi est l'absence quasi totale d'exercices au sens traditionnel du terme. On ne révise jamais vraiment les acquis des leçons précédentes, donc une fois encore, en refermant le livre, après plusieurs semaines de lecture, on a l'impression d'avoir déjà tout oublié, de ne pas savoir écrire ni parler, qu'on a surtout appris quelques principes essentiels, mais pas assez malgré la richesse du livre.
Parler de sa famille..
... qui n'est pas un vrai défaut

En fait, même s'il est censé être destiné aux débutants, ce livre est surtout un bon panorama de la grammaire coréenne et est un incroyable outil pour réviser les subtilités de base de la langue coréenne, de façon assez agréable. Contrairement à une méthode où il faut "bachotter" pour avancer, ici, tout avance vite et cela permet de ne pas perdre de temps, de progresser en peu de temps sans avoir l'impression de faire du surplace et se décourager.

Sur la couverture, ce livre prétend permettre de maîtriser la conversation en coréen. Ce n'est pas tout à fait faux, car l'entier du livre comprend des exemples et des sujets destinés à faciliter la conversation de tous les jours. Pas de sujet type : visite chez le médecin, réserver une chambre à l'hôtel ou les animaux de la ferme. Ici, on essaie de familiariser le lecteur avec le langage de tous les jours, celui que l'on pourrait utiliser en rencontrant des amis coréens, qui nous présentent leur pays, leur famille, leur quotidien. Ce n'est pas tellement un guide de voyage amélioré, contrairement à d'autres ouvrages, et c'est ce que j'apprécie dans ce livre !

Mon verdict :

Un très bon livre de grammaire coréenne pour faux débutants comme moi. D'ailleurs, il faut que je le relise absolument. Idéalement, quelques notions de base sont nécessaires, mais cela permet de renforcer ses connaissances de façon très efficace, presque divertissante.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.