3 sept. 2014


Qui dit rentrée, dit aussi rentrée littéraire. Acheter des livres en papier, c'est très bien, mais parfois, leur version électronique, puisqu'elle existe de nos jours, le plus souvent, peut être très pratique. Il suffit de la télécharger sur sa liseuse, qui pèse rarement plus que 200 grammes, et la lire où bon nous semble, même dans le noir. Je possède une liseuse depuis plusieurs années et si j'achète toujours un certain nombre de livres pour enfants, de livres scientifiques et de bandes dessinées, je rechigne désormais à acheter des romans imprimés. Ils ne se lisent qu'une seule fois, en quelques heures, prennent de la place, leurs pages jaunissent et je ne les relis jamais. Mais, que faire quand on ne possède pas de liseuse électronique ?

On peut lire des livres en .epub sur son écran d'ordinateur. Certes, ce n'est pas aussi confortable, mais cela peut dépanner et il est possible de lire quelques pages tout en écoutant de la musique ou simplement, imprimer (sacrilège !) les pages qui nous intéressent, pour les lire ailleurs, après avoir arrangé la mise en page à notre goût personnel. Si vous êtes malvoyant ou très presbyte, la possibilité d'agrandir à votre guise les caractères peut vous être bien utile aussi. Comme la plupart des ebooks (c'est ainsi que l'on appelle les ouvrages électroniques) sont disponibles en format .epub, il suffit d'installer un lecteur adapté sur notre ordinateur.

Et c'est plus simple que vous ne l'imaginez.

En trois clics de souris, vous pourrez commencer à lire ce roman qui vous attire tellement depuis que vous avez lu des critiques dithyrambiques chez votre libraire préféré. Bon, d'abord il vous faut un roman ou un livre en format .epub. Il existe un très grand nombre de sites qui en vendent et en distribuent, par exemple Payot, Numilog, Zebook, ou Decitre. Les livres électroniques coûtent le plus souvent entre 20 et 30% moins cher que leur version en papier. Le fait que le prix du livre numérique soit parfois plus élevé que le prix du livre en papier dans sa version poche est un autre débat, sur lequel il vaut mieux ne pas me lancer (je suis pour un prix en dessous de 50% du prix du livre papier), haha.

Muni de votre fichier, que vous aurez téléchargé sur votre ordinateur, vous allez installer, directement depuis votre navigateur Firefox, le module EPUBReader. Donc, lancez Firefox et accédez à la page de présentation de ce module, ici.

Cliquez sur "ajouter à Firefox", puis "Installer maintenant". Après quelques secondes, Firefox vous demandera de redémarrer, cliquez sur "Redémarrer". Et c'est bon !

Ouvrez un nouvel onglet sur Firefox, et faites-y glisser votre fichier .epub. Et voilà.
  • Pour naviguer, utilisez les flèches bleues en bas de l'écran.
  • Pour agrandir ou rétrécir les marges et les caractères, cliquez sur les icônes tout en bas à droite.
  • Pour régler les marges, la police de caractères et leur taille de façon précise, cliquez sur la roue crantée en bas à gauche.
  • Pour mettre et déplacer votre marque page, cliquez sur la petite icône à droite de la disquette (un truc du siècle passé que les petits ne doivent pas connaître). Cette disquette sert à enregistrer votre fichier .epub, par exemple s'il s'est ouvert à partir d'une page web.
  • Pour afficher tous les livres .epub que vous avez déjà ouverts sur Firefox, cliquez sur la petite image de livre en haut à droite de votre fenêtre Firefox.
Voilà ce que ça donne sur mon écran...
En ce moment, suis en train de lire Charlotte de David Foenkinos. C'est l'histoire de Charlotte Salomon, artiste peintre née en 1917 et morte dans une chambre à gaz à l'âge de 26 ans dans un camp de concentration, alors qu'elle était enceinte. Mais, ce n'est pas un style d'écriture que j'apprécie beaucoup. C'est une suite de phrases courtes et hachées, présentées à la ligne les unes des autres, comme une sorte de poème en prose, avorté. Au bout de quelques pages, cela devient pénible à lire, car tout semble saccadé, inachevé, sec et rigide. Le récit a beau être poignant, j'ai de la peine à me sentir transportée. D'où l'avantage de lire ce texte à l'écran. On peut plus facilement lire en diagonale, sauter les passages ennuyeux où l'on a juste l'impression de lire les pensées d'un narrateur un peu simplet, malgré l'aspect touchant de l'histoire. En fait, voilà, c'est l'inconvénient d'acheter ses livres en ligne, qu'ils soient sous forme papier ou électronique : on ne peut pas les feuilleter à l'avance pour savoir si le style d'écriture va nous plaire ou non !

Bon, en attendant, j'y retourne quand même.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.