17 déc. 2014

Collection complète des fiches du "Coffret éveil" des Editions Atlas, environ 2'680 cartes...
Vous avez certainement dû recevoir, en tant que parents un appel téléphonique ou une publicité vous vantant cette collection de fiches d'éveil pour les tous-petits des éditions Atlas. Les éditions Atlas, dont le siège se trouve à Evreux, en France, diffuse depuis des dizaines d'années, dans toute la francophonie, des fiches, livres et autres articles à collectionner que l'on ne trouve pas ailleurs dans le commerce. Pour les obtenir, il faut souscrire à une sorte d'abonnement, qui commence souvent par quelques envois très attrayants car très peu chers.

D'ailleurs, les premières 60 fiches de cette collection destinée à "aider [l']enfant à bien grandir" sont vendues en Suisse au prix très alléchant de CHF 2,90 (EUR 2,50 en France). Elles sont accompagnées d'un gros coffret en carton, d'une toise girafe en papier et d'un mini puzzle en mousse de lettres et chiffres. Ce que les éditions Atlas se gardent bien de vous dire, c'est que les envois suivants sont tout de suite nettement moins bon marché, puisqu'il faut compter CHF 14,90 (sauf erreur de ma part, EUR 10,50) pour les sets suivants de seulement 20 cartes !

L'inconvénient d'une telle collection de fiches, c'est que si elle n'est pas complète, elle ne sert pas à grand-chose. Par exemple, les lettres de l'alphabet arrivent au compte-goutte et dans le désordre. Ce n'est qu'après plus de 50 envois que l'on peut espérer recevoir la lettre Y ou le chiffre 19... Cependant, la plupart des thèmes sont proposés de façon groupée, et seront envoyés avec d'autres fiches autour du même sujet, par exemple, les vacances, les contes, la musique, la danse, etc.

Mais, mais, mais... la question que vous vous posez certainement, c'est : combien de cartes compte la collection au total ? Ou plutôt : combien faut-il dépenser pour pouvoir obtenir la collection complète de ces fiches d'éveil Atlas ? Je peux y répondre par une estimation, puisque j'ai la chance de posséder le coffret complet. Ou plutôt, les coffrets complets, puisque contrairement à ce que laisse entendre la publicité, il y a en plus du grand coffret un petit coffret qui lui aussi doit être rempli pour terminer la collection.

Alors, je ne suis pas assez dingue pour compter toutes mes cartes une par une, mais j'ai fait une estimation en utilisant la règle de 3 (vieux souvenirs d'école, n'est-ce pas) :

1 cm de cartes correspond à 37 cartes
or, il y a au total (environ)
72,5 cm de cartes dans les deux coffrets, soit 2'682 cartes.

Cela fait 134 paquets de 20 cartes.
Les trois premiers paquets coûtent CHF 2,90, le quatrième CHF 4,90 (supposition...) puis dès le cinquième, CHF 14,90 (puisqu'en France il coûte EUR 10,50).
Ce qui fait un total absolument mirobolant de... CHF 1'959.70 (EUR 1'660.-- environ)

J'espère sincèrement m'être trompée dans mes calculs et que personne ne sera assez dingue (ou stupide) pour payer un tel montant pour des fiches en carton fin. Pour ma part, j'ai obtenu mes coffrets sur un fameux site de ventes aux enchères en ligne, pour une infime fraction du prix total que j'aurais dû payer aux Éditions Atlas pour obtenir la même chose. Non sans avoir songé à un moment donné à débuter la collection... (mais je me suis ravisée très vite, je vous rassure).

Mais, qu'est-ce que ça vaut ?

Globalement, je trouve ces fiches d'éveil très bien, mais elles ne valent nullement les CHF 2'000.-- demandés ! Pour ce prix, autant vous constituer une jolie bibliothèque de livres pour enfants...

Mais, ces fiches couvrent divers sujets très intéressants et sont variées, très joliment illustrées, bien que certaines soient un peu datées (lecteur de cassette, prix en francs français, voitures des années 1990, etc.). Elles sont assez politiquement correctes, mais on y trouve quelques clichés un peu sexistes (maman à la cuisine, papa bricole...) et des allusions plus très adaptées aujourd'hui : tapes sur les fesses, enfant noir à grosses lèvres rouges façon Hergé, lettres chinoises inventées...

Les fiches sont carrées, assez grandes pour les mains des petits et "plastifiées", mais il s'agit plus de simple papier légèrement renforcé que de carton. Ces fiches se plient et s'abîment assez facilement, malheureusement.

Chaque fiche comprend généralement une grosse illustration sur la face avec le nom du sujet et à l'arrière, une autre petite illustration avec une phrase simple pour expliquer, décrire ou donner un exemple. Il y a aussi des fiches qui s'assemblent pour former des fresques ou comme des puzzles, d'autres qui servent de jeu (devinettes, labyrinthes, rébus, etc.), et même de pochoir. Dans la section "je m'amuse", on trouve également des jeux de 7 familles, de dominos, de paires et de mémoire.

Les sujets sont riches et les dessins sont étonnamment toujours au goût du jour, mais l'inconvénient majeur de ces fiches est qu'elles n'ont aucun intérêt sans la présence d'un adulte, capable de les expliquer, les présenter puis, surtout, les ranger correctement (dans l'ordre alphabétique). Donc, si vous imaginez pouvoir laisser vos enfants les consulter tous seuls, il faudra attendre leurs 7-8 ans, mais d'ici-là, cela risque d'être un peu trop enfantin pour eux.

En fait, ces fiches constituent une sorte d'encyclopédie ou de dictionnaire pour les enfants de 3-6 ans. Un bon outil pédagogique si l'on s'en en sert correctement. Je regrette cependant quelques grosses lacunes, des sujet à peine survolés ou quasiment pas exploités (exemple : les dinosaures, les contes, l'histoire, les sports, les règles de politesse...).

Mais de quoi est-ce que ça parle ?

Les fiches sont divisées en 10 sections, d'importance inégales. Certaines sections couvrent plusieurs centaines d'entrées.
  • Ma vie à la maison
  • Comment est mon corps ?
  • Couleurs, formes et matières
  • J'apprends l'alphabet
  • J'apprends les métiers
  • Le jeu des contraires
  • C'est quoi les chiffres ?
  • Je reconnais les animaux
  • J'aime la nature
  • Je m'amuse 
Ma vie à la maison
C'est la section la plus volumineuse. Et en fait de "maison", cela parle de tout ce qui relève du quotidien, y compris du sport et des loisirs. On y trouve des sujets comme "le supermarché", "la boîte à bijoux", "le déjeuner", "les pompiers" ou "le cinéma". On y parle des mois de l'année, de l'école, des objets familiers de bébé, des personnages de contes... C'est un peu le fourre-tout des fiches qui n'ont pas pu être classées ailleurs.

Comment est mon corps ?
(On y voit même un bout de mes cheveux, haha.)
Il y a moins de fiches à ce sujet que je l'espérais. Les parties nommées sont assez élémentaires (bouche, aisselles, nez, bras, visage, etc.), mais il y a aussi pas mal d'entrées sur des maladies, des "petits défauts" du corps, les sens, les gestes quotidiens (se brosser les dents, se raser, se maquiller, avoir faim, etc.). Il y a même quelques fiches avec les positions élémentaires de danse.

Couleurs, formes et matières
Cette section est très bien faite. Les formes géométriques sont présentées de façon simple, mais les couleurs se comptent par dizaines, avec des exemples, et les "matières" sont innombrables. J'y ai même appris ce qu'était le bolduc, du ruban cadeau ! On y trouve d'un côté la photographie de la matière et de l'autre une courte phrase avec un exemple et une illustration.

J'apprends l'alphabet
C'est un abécédaire tout ce qu'il y a de plus conventionnel. A pour abeille, B pour bébé, C pour Clown... A noter qu'il faut quasiment attendre la fin de la collection pour obtenir le Y (yoyo), ce qui n'est pas vraiment idéal quand on veut apprendre à son enfant les rudiments de la lecture et de l'alphabet. Il n'y a pas d'exemple, juste des grosses lettres sur une face et de l'autre le mot illustré. Les consonnes sont bleues, les voyelles, rouges.

J'apprends les métiers
Chaque métier est décrit en trois fiches qui s'assemblent (tête, corps, jambes) pour former un personnage. A l'arrière, ces trois fiches forment une phrase qui décrit le métier en question. Et ces métiers sont assez variés, on a un peu de tout, certaines répétitions un peu gênantes (le cavalier et la cavalière ou le gendarme et le policier, par exemple) et des oublis graves comme l'avocat, qui n'y figure pas (hahaha).

Le jeu des contraires
Ma section préférée. Chaque adjectif, verbe ou nom se présente en couple avec son antonyme ou un concept qui lui est opposé ou contraire, qu'il s'agira de retrouver. Si la paire est correctement formée, on obtient un dessin complet. L'exercice s'adresse aux plus grands enfants, je dirais vers 5-6 ans, vu le niveau de certains adjectifs, verbe ou nom. On y trouve par exemple la fée et la sorcière, gagner et perdre, différent et identique, le repos et le garde-à-vous (si, si)...

C'est quoi les chiffres ?
Une suite de chiffres de 0 à 20 (le 19 n'apparaissant qu'en dernier ou quasiment...), avec les opérations d'addition et de soustraction. Pour chaque chiffre, autant d'objets ou animaux sur le verso de la carte. C'est la section la plus rudimentaire, dommage qu'elle ait été si peu développée. J'y aurais vu plus de fiches d'activités autour des chiffres, des quantités, des unités de grandeur, par exemple.

Je reconnais les animaux
C'est une impressionnante section avec presque une centaine d'animaux différents. On y trouve des animaux "de base" comme le poisson, le corbeau, le chat ou le lapin, et d'autres bien moins connus comme l'espadon, l'épinoche, le fourmilier ou le... stégosaure. Oui, on y trouve aussi quelques dinosaures dans le lot. Les animaux se présentent par lot de une à quatre cartes, qu'il faut alors assembler pour former une image complète. A l'arrière, une courte présentation de l'animal ou un exemple de ce qu'il fait.

J'aime la nature
C'est une énorme section où l'on trouve une énumération de toutes sortes de végétaux (plantes, fleurs, arbres, fruits, légumes...), et aussi des sujets qui n'ont franchement pas grand-chose à voir avec la nature, ou alors dans un rapport assez éloigné, comme les véhicules, la route, le square, la ville... Mais on y trouve aussi pas mal de mots en relation avec l'agriculture, le paysage (la mer, la montagne, le ciel...) Le vocabulaire est détaillé et riche et les illustrations toujours fidèles à la réalité. Les panoramas qui se complètent pour former de longues fresques sont assez appréciées de mes minis-K.

Je m'amuse
Place au "fun". Ici, divers jeux sont proposés. On y trouve notamment un jeu de mémoire - oui, une sorte de Memory -, un jeu de domino (aucune idée des règles, ceci dit), un jeu de 7 familles (mais il n'y en a que 6...) avec des syllabes, un jeu où il faut assembler les parents animaux avec leur petit, et un jeu où il faut retrouver les objets des différents personnages (chanteuse, peintre, marin, etc.). Et sinon, des pochoirs à découper, des rébus, des comptines traditionnelles, des labyrinthes et autres jeux où il faut trouver l'intrus. Les jeux sont de qualité inégale, et les verso des cartes, pas toujours imprimées exactement dans les mêmes tons (ce qui peut être gênant selon le jeu), parfois d'intérêt nul (de simples ronds de couleur, alors qu'ils auraient pu y proposer un autre jeu ou des images), mais cette section est globalement assez réussie.

Conclusion...

En résumé (si vous avez eu le courage de me lire jusqu'ici), ces 2'682 cartes sont plutôt bien pensées d'un point de vue pédagogique pour les jeunes enfants entre 3 et 6 ans. Elles sont intéressantes, riches et variées, mais ne valent absolument pas le prix demandé par les éditions Atlas pour pouvoir les rassembler en une collection complète ! Si vous souhaitez vous procurer ces coffrets, attendez le bon moment et surveillez les sites d'enchères et de petites annonces, voire même les marchés aux puces ou autres boutiques d'articles culturels de seconde main... Après tout, cette série de cartes d'éveil existe depuis 1999 et les premiers qui ont dû les acquérir doivent avoir largement passé l'âge de les consulter...

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.