17 févr. 2015

http://www.klerelo.com
www.klerelo.com

Après deux mois de gestation, essais, peaufinage et améliorations diverses quasiment tous les soirs entre 20 et 23 heures, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer que ma petite boutique en ligne est enfin totalement opérationnelle. D'ailleurs, à ma grande surprise, bien qu'il n'y ait eu à ce jour qu'un minimum de publicité, il y a déjà bien plus de clients que ce que j'imaginais. Peut-être que les prix que j'ai fixés sont trop bas ? (Haha...)

Dans tous les cas, une chose est claire, vous êtes obligés de me croire puisque c'est écrit noir sur blanc, ce n'est pas pour m'enrichir que j'ai créé cette plateforme de vente, mais pour faire de la place chez moi. En effet, mes minis-K. grandissent sans cesse (et bien trop vite à mon goût, snif), si bien qu'ils ne sont déjà plus des bébés. Alors, je dois me défaire de tout le matériel de puériculture et des jouets achetés il y a 2-3 ans pour eux, ceci après avoir déjà beaucoup donné et vendu d'habits et d'autres accessoires...

J'ai décidé de vendre principalement des articles de puériculture, des jeux et jouets (et bien sûr des Playmobil), des livres et des articles électroniques et pour la maison (meubles, accessoires, etc.), bref, tout plein de choses qui prennent de la place quand on ne les utilise plus ou que l'on souhaite en acquérir de nouvelles.

Comme le but est de récolter quelques sous pour offrir de nouvelles choses à mes minis-K. (habits, jouets, etc.) et que je suis flemmarde j'ai peu de temps à disposition pour gérer mille et une annonces sur diverses plateformes, j'ai décidé de tout centraliser sur mon propre site web et d'y vendre tout ce que je souhaitais, fortes de mes connaissances en webdesign et graphisme, en recourant à l'application web de e-commerce Prestashop.

Créer sa petite boutique en ligne est assez simple de nos jours, si l'on considère les différentes étapes et le budget nécessaire :
  • acquérir un nom de domaine : une dizaine de francs pour une année, plus si comme moi on est prévoyante et qu'on a acquis diverses extensions pour pouvoir les utiliser un jour, qui sait
  • contracter un hébergement fiable et de bonne qualité : environ CHF 150.-- pour une année
  • installer la boutique en ligne avec un logiciel adapté, avec l'aide d'un expert ou soi-même si on en est capable : comme j'ai tout réalisé moi-même, je n'ai payé que les modules Prestashop adéquats (une dizaine de francs), mais pour un prestataire de services externe compétent, il faut compter minimum CHF 15'000.-- pour un bon site de vente en ligne digne de ce nom, sans la maintenance ni les services annexes... en-dessous, vous pouvez vous attendre à du travail bâclé
  • acheter ou concevoir les graphismes et photographies adaptés : plusieurs dizaines à plusieurs milliers de francs, tout dépend de l'apparence que l'on souhaite donner à ses clients... de mon côté, je me suis aidée de mes propres connaissances et de la base iStockPhoto en y acquérant quelques images et en photographiant tous mes produits un à un. Il est évidemment exclu de "piocher" des images non disponibles dans le domaine public pour vendre sa marchandise...!
  • créer un stock de produits : cela dépend des produits vendus. Vu que chez moi il n'y a pour le moment que des produits d'occasion, c'est zéro franc de stock
  • moyens de communication convenables : je dispose d'une case postale (CHF 240.-- par année en Suisse) et d'une ligne de téléphone séparée, que je peux couper quand ça me chante
  • si c'est le cas, obtenir une traduction de tout le site de vente auprès d'un traducteur ou la faire soi-même si l'on est à l'aise ou bilingue dans l'autre langue. Ma boutique est donc aussi disponible en anglais.
  • en option : déposer le nom de sa boutique à titre de marque : déformation professionnelle oblige, je sais que c'est un aspect bien plus important qu'on l'imagine quand on démarre tout juste une nouvelle activité et qu'il vaut mieux prévenir que guérir à ce niveau-là...
Bien sûr, on peut être plus ou moins perfectionniste, avoir plus ou moins envie de donner une apparence professionnelle à sa boutique... J'ai essayé de choisir le juste milieu, mais sans jamais oublier quels étaient les consommateurs visés : vous ! Les parents (ou futurs parents) et les amateurs de jeux de plateau, de gadgets électroniques et de Playmobil comme moi. En espérant que cela vous plaira et que vous y trouverez votre bonheur, pourquoi pas.

Vu que les prix sont pour la plupart déjà très très bas (je doute que vous parveniez à trouver moins cher ailleurs, sauf peut-être dans un vide-grenier si vous êtes très chanceux ou aux enchères sur eBay ou autres), ils ne sont pas négociables, mais j'offrirai régulièrement des petites surprises à mes clients fidèles. N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter, je n'en enverrai pas plus de 2 ou 3 par année, mais à bon escient. Il me reste beaucoup d'autres choses à vendre...

Et pour commencer, je vous offre un petit cadeau : 10% de rabais sur votre première commande dès CHF 30.-- jusqu'au 31 mars 2015, avec ce code : NEWKLERELO10.

Bon, voilà, fin de la pause publicitaire ! Je ne vous ennuierai plus avec ça, promis. D'ailleurs, j'ai encore quelques colis à préparer pour mes clients...

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.