30 mars 2015


Misaeng (Incomplete Life - Not Yet Alive)
On me demande parfois ce que je regarde, comme séries à la télévision. Je n'ai pas de télévision, mais je regarde bien des séries, comme celle-ci : une série coréenne qui sort de l'ordinaire.

Elle sort de l'ordinaire parce qu'elle relate justement, sur 20 épisodes, une vie totalement ordinaire, la vie de bureau. Celle d'un jeune stagiaire inexpérimenté, qui doit s'acclimater à un environnement de travail qu'il ne connaît pas. L'histoire qui commence sur les chapeaux de roue, relate en fait une existence totalement banale de salarié d'entreprise qui doit visser son derrière sur sa chaise à longueur de journée, quand ce n'est pas pour aller prendre sa pause clope-café ou aller aux toilettes. Le regard planté sur son écran d'ordinateur, il alterne entre réunions et visites de clients. On suit également le quotidien de ses collègues, leurs soucis mineurs et leurs déboires ridicules, les réprimandes des chefs, le machisme de certains cadres, le mobbing de certains employés frustrés, le mépris envers les nouvelles recrues... Bref, tout ce qu'il y a de parfaitement commun dans une vie de bureau. Que ce soit en Corée ou ailleurs.


Le stagiaire en question, Jang Geu-rae (Im Shi-wan) qui finit par obtenir un contrat de travail de durée limitée de 2 ans, n'a été engagé que par piston, sur recommandation d'un directeur de la société de trading dans laquelle il atterrit, sans la moindre connaissance élémentaire de travail de bureau : il ne sait même pas faire une photocopie. Il n'a même pas obtenu son bac et a perdu des années à étudier le jeu de Go, sans succès. Il est mou, se laisse piétiner, il n'ose pas s'affirmer... du moins, c'est ce que l'on croit au début. En fait, comme tout le monde, il aspire à une vie meilleure et aimerait être reconnu pour ce qu'il apporte à la société, pour son travail. Heureusement, il a la chance d'avoir un chef, Oh Sang-shik (Lee Sung-min) qui reconnaît tout de suite ses talents et qui le respecte en le prenant sous son aile :

Sa solitude, ses pensées un peu tristes, sa frustration, ses ambitions, ses colères, sa honte... sont magnifiquement filmés. Celles de ses comparses également, car si l'on suit de très près Jang Geu-rae, on a aussi droit à plein d'échantillons du point de vue des autres "petits jeunes" qui ont commencé avec lui :

Ahn Yong-yi, la brillante fille dont les compétences sont totalement sous-exploitées parce qu'elle est le seul élément dans une équipe dirigée par de vieux misogynes pour qui la femme est tout juste apte à servir un café et vider des corbeilles de papier.

Jang Baek-ki, le diplômé jaloux de la réussit de Jang Geu-rae, qui se laisser marcher sur les pieds par son chef, qui ne lui fait pas confiance. Tous les matins, il arrive le plus tôt possible, juste pour être tranquille.

Han Suk-ryul, aux cheveux gominés, dont tous les membres de la famille sont des cols bleus et qui préfère lui aussi travailler sur le terrain plutôt qu'enfermé dans un bureau. En plus, il devient l'esclave d'un chef sociopathe qui lui fait exécuter toutes sortes de tâches ingrates, le poussant à bout.

Cette série est juste incroyable parce qu'elle sort totalement de la "télé-spectacle" à laquelle on finit par s'habituer. Ici, aucun ressort comique, pas d'actions incroyables, de cendrillons, d'enquêtes trépidantes, de supers pouvoirs ou de beauté incroyable, juste des gens ordinaires comme vous et moi, qui se battent pour gagner leur salaire à la fin du mois et satisfaire leur patron. On pourrait penser qu'un tel scénario est barbant, mais en fait, pas du tout. C'est tellement bien raconté, filmé, illustré, avec des acteurs qui vivent vraiment leurs personnages et sans aucune fioriture, avec un réalisme poignant, des couleurs parfaites pour retranscrire l'ambiance un peu terne et étouffante du quotidien au bureau, si bien qu'il est impossible de ne pas s'identifier à l'un ou l'autre de ces personnages, qui ne sont pas des héros, justement. Pas de scénario renversant, pas de romance à l'eau de rose, mais une tension permanente et des vies qui évoluent, qui se croisent.

C'est justement tellement réaliste que cela en devient fabuleux.

Oui, franchement, cette série est épatante. Si vous ne savez pas quoi regarder et en avez assez des fictions tirées par les cheveux, c'est ce qu'il vous faut. Car, il n'y a pas de petites histoires qui ne valent pas la peine d'être racontées, c'est la leçon de ce drama.

PS : pour regarder cette série en streaming avec sous-titres anglais, il y a l'offre légale ici, et sinon, une petite recherche Google vous donnera satisfaction aussi ;-)

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.