28 mai 2015

Milk Magic 48ml - milk infusions "zero calories"
L'année dernière, j'avais découvert ici même les water enhancers, des sortes d'aromatiseurs d'eau concentrés, avec des arômes naturels et de la stevia principalement comme édulcorant.

Cette année, j'ai découvert de nouveaux produits similaires, mais pour le lait : les milk infusions de la marque Milk Magic, opportunément vendus d'ailleurs juste à côté de leurs homologues pour eau.

Une chose à préciser. Les Américains aiment boire du lait, même adultes. Ils en boivent beaucoup, d'ailleurs c'est le seul pays au monde (avec le Canada peut-être) où l'on vend le lait par quantité de presque 4 litres (1 gallon) et à conserver au réfrigérateur, et où le lait en brique UHT de 1 litre ou moins est une denrée quasiment inexistante et très difficile à trouver. Au restaurant, cela n'étonne personne si l'on demande du lait pour ses enfants, et on nous le sert toujours dans un gobelet avec un couvercle et une paille, ce qui est bien pratique (les enfants sont partout très bien reçus).

Donc, j'ai trouvé dans un supermarché conventionnel (c'est-à-dire, qui ne vend pas majoritairement des produits issus de l'agriculture biologique comme Whole Foods, Berkeley Bowl, etc.), trois parfums de milk infusions :
  • chocolat
  • crème à la fraise
  • cookies et crème
La composition est à l'avenant, avec d'une part des ingrédients qui semble correct, comme de l'eau, des arômes naturels, de l'extrait de feuille de stevia, et de l'autre, des conservateurs moins sympathiques et un épaississant. A noter que l'on achète quelque chose qui ressemble à de l'eau : zéro calorie, mais aussi zéro hydrates de carbone, zéro protéines, zéro matière grasse, zéro tout.

Chaque flacon contient 48ml de liquide à diluer dans environ 24 verres de lait et coûte environ CHF 5.--. Mais, d'expérience, un flacon peut servir à bien plus que 24 verres de 2-3 ml. Un "pshiit" suffit pour donner un goût assez intense à la boisson. D'ailleurs, que vaut-elle ? Rien à voir avec le vrai chocolat fait maison avec de la poudre de cacao et du sucre. Le goût est assez proche des chocolats chauds américains, soit très doux, avec peu de cacao, mais une note caramélisée. Franchement, ça se boit. Ce n'est pas mauvais du tout, on reconnaît bien le parfum et c'est étonnamment "intense" comme le promet la vache sur l'emballage.

Par contre, la couleur évoque le chocolat, mais pas tant que ça... Peut-être parce que j'ai utilisé du lait écrémé ? En tout cas, je me réjouis de tester les autres parfums.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.