9 déc. 2015

Le système existe depuis des années aux États-Unis, comme je l'avais expliqué dans cet article, mais en Suisse aussi, il est possible d'emprunter des livres électroniques sans sortir de chez soi. En restant bien au chaud devant son ordinateur ou sa tablette.

La bibliothèque cantonale universitaire de Lausanne (BCU) offre ce service depuis 2-3 ans. Peu de gens le connaissent vraiment, moins de 900 personnes l'ont utilisé à ce jour, mais il mérite d'être mieux connu. On peut y emprunter des livres de fiction, des documentaires et quelques livres pour la jeunesse (des romans pour ados essentiellement). On est très loin du vaste choix de magazines, des dizaines de milliers de titres disponibles à la bibliothèque municipale de Berkeley qui comprend également des centaines de titres illustrés pour les tous-petits, mais c'est déjà un bon début à mon goût.

Il faut relever que beaucoup d'ebooks disponibles à la BCU sont également en anglais, l'offre francophone étant encore pauvre en comparaison.

Alors, comment ça marche ?

1a) Il faut disposer d'un accès (identifiant et mot de passe) à la BCU. Si vous n'êtes pas encore lecteur de cette bibliothèque, il suffit de vous présenter au guichet de l'une de ses succursales;
1b) Il faut également posséder ou créer un Adobe ID;

2) Se rendre sur ce site : eLectures

3) Choisir un livre en cliquant sur "emprunter" (on a droit à 10 emprunts à la fois, pour une durée de 27 jours).

4) Cliquer sur le bouton vert "Télécharger"

5) Choisir "Ouvrir avec Adobe Digital Editions" et attendre que le fichier s'ouvre dans l'application pour lire le livre.

6) Le fichier sera inaccessible et supprimé de l'application si vous ne faites rien à l'expiration du délai de 27 jours. Vous pouvez également le restituer plus tôt pour le rendre à nouveau disponible aux autres lecteurs avant, en cliquant avec le bouton de droite sur l'image du livre dans la "Bibliothèque" d'Adobe Digital Editions.
7) Il est évidemment recommandé de lire ces fichiers .epub de préférence sur une liseuse qui supporte l'identification avec Adobe ID, comme les liseuses Kobo, Nook, Pocketbook, Tolino ou Bookeen. Ces liseuses permettent d'entrer son Adobe ID dans les paramètres de l'appareil et téléchargent automatiquement les livres empruntés.

Pourquoi une liseuse ?

Le confort de lecture sera bien supérieur aux tablettes et autres écrans lumineux, scintillants et rétro-éclairés, avec LED ou autres. Les liseuses affichent les textes en noir et blanc sur une surface qui ne scintillent pas mais avec un système d'encre électronique, très peu gourmand en énergie et qui ménagera vos yeux. Je ne peux plus du tout m'en passer ! Lisant énormément, j'ai même investi dans une liseuse A4 (Sony DPT-S1, introuvable en Europe malheureusement) et j'utilise une liseuse Kobo pour les romans.

Et comment faire pour "garder" le fichier ?

Il n'est pas possible de prolonger les emprunts. Mais, ne soyons pas naïfs, il est évidemment possible de retirer les limitations techniques (DRM) et conserver le fichier .epub plus longtemps que prescrit, notamment au moyen de plugins de l'application de gestion d'ebooks open-source Calibre (je vous laisse chercher comme des grands sur Google), mais ces manipulations techniques sont illégales dans plusieurs pays (bien entendu le droit suisse reste vague et lacunaire en la matière... à savoir si éventuellement l'art. 144bis CP pourrait s'appliquer ou non...). Mais, quel est l'intérêt ? Moindre, sincèrement. Il suffit de réemprunter le document ou le réserver s'il est pris. Même pas besoin de sortir de chez soi, justement...!

Bonne lecture !

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.