1 mars 2016

J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer le sujet des jouets pour enfants connotés "filles" ou "garçons". Voici donc venu le temps des livres parés de rose et de bleu (au cas où la nuance échapperait encore aux parents), et clairement identifiés comme étant destinés à l'un ou l'autre genre. Comme si les enfants étaient incapables de s'identifier à des personnages de l'autre. Qu'en est-il du contenu de ces livres, en réalité ? Cible-t-il vraiment les filles ou les garçons ? Pour les quatre premières années, pas tellement. Le contenu consiste en une histoire principale d'une quinzaine de pages, puis de diverses activités : bricolage, jeux, recettes, etc. Évidemment, les illustrations ne montrent que des garçons (ou des filles) à l’œuvre.

Attention : je possède uniquement la première édition (2006) de ces livres, et seulement pour garçons vu que je n'ai pas de filles. Ces livres ont fait l'objet d'une nouvelle parution en 2014-2015 (sous le titre "Le monde merveilleux de mes... ans", paraît-il nettement inférieure, mais le principe des nouveaux volumes de la série (un livre par anniversaire de 1 à 8 ans) reste le même : les garçons sont des chevaliers, les filles, des princesses. Grosso modo. Les filles aiment les petites histoires mignonnes et fleuries, se pomponnent et soignent les animaux, les garçons combattent les méchants et découvrent des endroits inconnus en partant à l'aventure. Et l'on s'étonne que les femmes peinent à percer le plafond de verre et accéder aux postes les plus élevés dans le monde professionnel quand elles deviennent adultes ?


Fleurus, la maison d'édition française qui édite ces livres à offrir aux anniversaire, a récemment rectifié le tir en proposant également des livres pour chaque tranche d'âge, mais sans précision du sexe auquel ils sont destinés. On a donc droit à une histoire pour ses 1 an, deux histoires pour ses 2 ans, trois histoires pour ses 3 ans, et ainsi de suite.

Difficile de comparer des pommes et des poires, mais je vous propose une petite présentation côte à côte des volumes pour les 3 et 4 ans. Pour vous permettre de vous décider le jour où vous tombez sur ces ouvrages au rayon "librairie" de votre supermarché et voulez offrir l'un d'eux à l'occasion d'un anniversaire.

Prix

Il y a seulement CHF 3-4.-- (EUR 2.--) de différence entre les deux séries. La série non genrée (EUR 10.--) coûte moins cher, mais la couverture est moins épaisse.

Contenu

Le nombre de pages est à peu près équivalent, entre 50 et 60. Un CD audio avec les histoires du livre est compris dans la version non genrée. Par contre, dans la version genrée, il n'y a pas qu'une histoire mais aussi d'autres activités à réaliser, et les pages de garde comportent des rubriques à remplir pour se souvenir de son année (malheureusement elles n'existent plus dans la nouvelle édition).

Qualité du contenu

Les deux séries plaisent aux enfants, qui n'ont que faire des questions genre. Les activités sont malheureusement assez connues et manque d'originalité, mais les enfants aiment les refaire et elles sont plutôt bien adaptées à l'âge des enfants. Les contes proposés dans la série non genrée sont assez bien écrits, pour les 4 ans on a droit à des parodies de contes connus (exemple : les 4 petits cochons). Dans la série genrée par contre, les histoires sont assez creuses, pas vraiment rédigées par des auteurs imaginatifs. On a droit à des histoires simplettes, trop simplettes, avec un vocabulaire pas toujours enrichissant.

Illustrations

Les dessins sont jolis dans les deux séries, rien à redire. Colorés, variés, d'un style moderne mais pas trop non plus.

Conclusion ?

Ce sont typiquement des livres prétextes, à offrir à la va-vite en cadeaux, qui ne nécessitent pas beaucoup d'efforts de la part de celui qui les offre (mais c'est toujours mieux que la dernière figurine truc-machin en plastoc qui coûte le double et sera jetée au fond d'un bac à jouets dans 3 jours, on est d'accord). On les trouve même dans des magasins de journaux, à côté de magazines de beauté et d'informatique... Mes Minis-K. les apprécient, mais moins que d'autres séries avec plus de personnalité, de piquant, d'impertinence et de personnalité. Ils les lisent, mais ne veulent pas les relire très souvent. Ce qu'ils aiment surtout à propos des livres genrés ? Leur couverture avec les chiffres en relief.

Pourquoi offrir des livres destinés aux garçons ou aux filles alors qu'il existe tellement d'alternatives plus passionnantes ? Pourquoi vouloir cloisonner les uns et les autres ? Les livres anniversaire Fleurus non genrés sont bien, mais ne valent pas, par exemple, les recueils d'histoires du Père Castor (Gallimard), à mon avis. Ils sont trop consensuels pour être une source d'inspiration pour les petits et n'excitent pas assez leur imagination !

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.