27 janv. 2014

... qu'on devient le meilleur forgeron du royaume ! Surtout si on commence à se lasser de devoir aligner les bonbons, "jellies", boules mexicaines aztèques et autres diamants.

C'est en cherchant un autre jeu (Puzzle Quest 2, pour être exacte) sur Google Play que je suis tombée sur ce véritable petit bijou, Puzzle Forge. Je connais bien les jeux de type "match 3" (existe-t-il seulement une traduction française convenable pour décrire ces jeux où il s'agit de former des combinaisons de trois éléments identiques pour les éliminer ?), mais celui-ci sort du lot dans la catégorie.

Cela fait plusieurs semaines que j'y joue durant quasiment tous mes trajets et aussi sur le trône, royaume oblige. Au début, se demande quoi faire, comment faire, mais très vite, les neurones s'échauffent et alors là, on ne peut plus s'arrêter tellement c'est prenant, très addictif. Vous voilà prévenus !

Tout d'abord, il s'agit d'un jeu produit par une petite société française. Cela explique pourquoi le texte en français est impeccable et non pas traduit boîteusement comme dans beaucoup d'autres jeux vidéo. Et avec une pointe d'humour.

Ensuite, le jeu est gratuit et contrairement à beaucoup d'autres "freemiums" (jeux prétendument gratuits qui sont destinés à générer un maximum de profit en vous faisant acheter plein de bonus indispensables pour progresser dans le jeu), il est tout à fait possible d'avoir du plaisir et jouer sans entrave sans ressentir le moindre besoin de débourser un centime. En jouant régulièrement, on produit des pièces qui pourront servir à acheter des améliorations, mais celles-ci ne sont pas obligatoires, juste utiles, et l'argent augmente assez vite.

D'ailleurs, j'ai pu obtenir quasiment toutes les améliorations que je convoitais, sans rien payer. J'ai juste déboursé CHF 1.-- pour retirer la publicité du jeu (invisible avec AdBlock sur un support Android rooté) et soutenir les créateurs de ce jeu.

Le soldat attend son bouclier.
Le but du jeu est de fournir le plus d'armes possibles aux soldats et visiteurs du royaume. Chacun aura un souhait particulier. On commence avec un champ entièrement vide. En cliquant sur les soldats qui apparaissent sur le haut de l'écran, on saura quelle arme leur fabriquer, et avec quels éléments. Il y a des soldats, des "héros" et des visiteurs du soir... certains sont très impatients, d'autres plus exigeants.

Il faudra remplir les cases une à une. Dès que trois éléments sont rassemblés, ils fusionnent en un seul.
4ème jour à la forge. On voit les glaises (brunes), les minerais (verts) et les métaux (gris).
Il existe trois types d'éléments différents et chaque arme est formée d'une combinaison spécifique de trois éléments. Pour former un élément, il faut utiliser deux blocs de métaux, qui proviennent eux-mêmes de trois minerais, chacun étant formé de trois extraits de glaise. Il est aussi possible d'assembler trois blocs de métaux pour former des lingots d'or. Cela paraît compliqué ? En fait, cela ne l'est pas tellement, par contre, il faut réfléchir et observer quels emplacements doivent être utilisés pour produire des armes, en fonction des moules qui sont disponibles.

Pour résumer :
3 glaises  = 1 minerai, 3 minerais = 1 métal, 3 métaux = 1 lingot d'or, 3 lingots d'or = 1 cristal (je ne sais pas si c'est du cristal, en tout cas c'est un gros métal précieux en forme de fleur)
En bas à droite, le bouclier demandé est produit.
La subtilité, c'est qu'il est possible de produire plusieurs armes à la fois, par exemple en joignant 2 + 1 + 2 cases, et que lorsqu'elles sont produites, les cases utilisées ne peuvent plus l'être durant un certain nombre de tours suivants. L'enclume est brûlante et se refroidit lentement. En compensation, on reçoit un morceau de métal ou d'or selon les cas.
Les champs se refroidissent lentement, mais on gagne des métaux en cadeau.
Bien sûr, cela se corse au fur et à mesure, car s'il est possible de se "débarrasser" d'une seule ou plusieurs arme à la nuit tombée (la vente sous manteau armure, vous connaissez ?), on se retrouve très vite avec du surplus. Je ne suis jamais parvenue à dépasser le 6ème jour, car le champ de 30 cases devient alors trop rempli, puisqu'il n'est pas toujours possible de produire exactement les armes demandées.

Ce jeu tout simple peut devenir un véritable brise-neurones. C'est ce qui le rend si intéressant, comparativement à d'autres jeux "match 3" où l'on se contente de rassembler les éléments par trois sans vraiment réfléchir... Le jeu est varié et les défis augmentent en difficulté au fur et à mesure que l'on gagne en réputation en tant que forgeron. Il faut savoir utiliser au mieux les ressources (minerais et moules) à disposition pour satisfaire tout le monde, et pour cela, il faut vraiment anticiper, user de tactique et économiser l'espace qui se réduit à chaque tour.

Voilà un titre qui porte bien son nom de "puzzle" et qui peut vous occuper fort, fort longtemps. (Et en plus, si vous êtes un forgeron minable qui ne tient jamais plus d'une journée avant de déclarer forfait, vous ne risquez rien car pas de liaison avec Facebook ou autres "amis").

Mais, ce jeu a un gros défaut : il n'est pas (encore ?) disponible sur iOS ! Vivement que je puisse y jouer sur mon iPad !


--------------- 

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.