13 août 2014

Sirop de litchi 200 ml de chez Bubble Fever (EUR 4,90)
Impossible de se passer de bubble tea après 3 mois à Berkeley, où je pouvais m'en procurer tous les jours sur le chemin de l'université pour USD 2-3.--... Donc, j'ai décidé d'en faire moi-même. Sur ma lancée, et pour changer un peu des bubble tea au thé vert, aimant particulièrement le bubble tea au taro (une sorte de racine violette), j'ai décidé d'acheter de la poudre aromatisée pour en fabriquer à la maison.

------

Pour faire un bubble tea au thé noir au lait :

2 cs de poudre aromatisée
2 cc de sirop de sucre
150 ml de thé noir refroidi (à température ambiante)
150 ml de lait de vache ou végétal
50 g de perles "boba" préparées selon ma recette

facultatif : quelques glaçons

Délayer la poudre dans le thé, ajouter le lait et le sirop, bien frapper le tout dans un shaker.
Déposer les boba dans le fond du verre.
Verser le thé sur les boba.
Ajouter quelques glaçons, puis déguster avec une paille à large goulot.

------
Où acheter de la poudre quand on habite la Suisse ? En quantité commerciale, par cartons de 20 kilos en Allemagne, et sinon en plus petites quantités aux États-Unis ou en France. Justement, il y a la boutique en ligne Bubble Fever, qui a ouvert il y a quelques années et dont l'assortiment est convenable. Le choix est assez réduit, mais j'ai vu pire. On y trouve des kits de démarrage avec pailles XXL, gobelets, boba et autres ingrédients. Le design du site est sympa, agréable à parcourir, même s'il est particulièrement frustrant de constater que la moitié des produits a été retirée de l'assortiment (ou est épuisée). J'aurais bien voulu goûter la poudre aromatisée au haricot rouge, par exemple. Mais le lien n'aboutit à rien, il n'y avait que 6 parfums à choix...

Je n'aime pas me plaindre. J'aime quand tout se passe bien, qu'il n'y a pas besoin de réclamer pour obtenir son dû et que tout le monde est content. Mais, quand on est cliente et que l'on a l'impression de se faire un peu rouler, c'est tout de suite moins sympathique.

Justement, j'ai passé commande chez Bubble Fever de 5 sachets de 200g de poudre aromatisée (banane, taro et melon vert) et d'un flacon de sirop de litchi de 200ml. Total de la facture : EUR 40.--. C'est cher, mais quand on aime, on ne compte pas, dit-on. Et pourtant, 1kg de poudre aromatisée identique aux États-Unis coûte USD 15.-- (frais de port compris) et 3l de sirop USD 15.-- aussi ! C'est donc jusqu'à 6 fois plus cher chez Bubble Fever que si j'avais acheté tout ça de l'autre côté de l'Atlantique... Surtout qu'en fait Bubble Fever ne fait que reconditionner ces poudres et sirops dans des sachets et bouteilles, en se gardant bien de mentionner leur lieu de fabrication : Chine, Taïwan, Thaïlande, Vietnam... Mais, si la qualité est là, il est normal de payer plus cher, n'est-ce pas ?

Sachet mal scellé de poudre de banane Bubble Fever - il y en a partout (et ça sent !)
Malheureusement, j'ai déchanté en recevant mon colis. En l'ouvrant, je remarque tout de suite que tout est affreusement collant parmi les "nuggets" de Sagex. Je sors le premier sachet, couvert de poudre collante, je l'examine de près et heureusement, il ne semble pas abîmé. Mais je découvre très vite quel est le problème : le sachet de poudre de banane a lui été mal collé, mal scellé, et il était donc normal que de la poudre s'en échappe. Conséquence du reconditionnement artisanal ? En outre, à cause du temps humide et pluvieux de ces derniers jours, des grumeaux de poudre se sont formés à l'intérieur du sachet. Mais, la cerise sur le gâteau est que deux sachets parmi les 5 sont à consommer jusqu'en novembre 2014. J'ai donc moins de 3 mois pour les terminer ! C'est un très court délai pour un produit de ce type. Cela signifie sans doute que leurs produits ne se vendent pas très bien...
Des grumeaux dans tout le sachet de poudre de banane qu'il reste. Et ça doit se diluer... avant novembre 2014
J'ai décidé de signaler le problème au service client de Bubble Fever. En guise de réponse, on me demande de renvoyer le sachet incriminé dans le carton original et à réception de celui-ci on me renverra un autre sachet en échange. Hein, quoi ? En gros, cela veut dire que je dois dépenser EUR 5.99 (selon tarifs Colissimo) en frais de port pour échanger un sachet sans aucune garantie que le colis arrive à bon port, à moins de débourser encore plus cher pour un envoi recommandé. Tout ça pour un produit alimentaire reconditionné qui a coûté EUR 5.28... Je ne dois certainement pas être la première à rencontrer ce problème, en plus.

Quand on pense que Mars Inc. (bien sûr, on ne se situe pas à la même échelle) m'a envoyé plus de 5kg de nourriture en guise d'excuse, sans que je demande quoi que ce soit, uniquement parce que j'avais signalé qu'il y avait des moisissures dans une portion de riz long grain précuit Uncle Ben's au mois de mars 2014...

Bref. Il est certain pour ma part que je ne commanderai plus jamais chez Bubble Fever. Je comptais commander régulièrement des poudres et sirops chez eux (surtout s'ils devaient se réapprovisionner en poudre de haricot rouge), mais si c'est chaque fois la même galère avec le service client, si leurs dates de consommation sont si courtes et les prix toujours aussi élevés malgré un mauvais reconditionnement de leurs produits, alors non. Autant attendre mai 2015 et passer commande à mon retour aux États-Unis. En plus, c'est juste beaucoup de sucre avec des colorants et arômes artificiels (et plein d'autres additifs chimiques pas forcément très recommandables). Une façon de me consoler.

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.