10 nov. 2014


 Vous ne savez pas ce qu'est un drama ? C'est une série télévisée, généralement coréenne, japonaise, taïwanaise ou chinoise, qui se déroule sur une saison de 10 à 20 épisodes, en moyenne. Il y a des séries de 6 épisodes et d'autres de plus de 150... On trouve de tous les genres (historique, policier, médical, action, romantique, dramatique, comique, etc.), et un épisode dure entre 45 minutes et une heure. J'ai un faible pour les dramas coréens. La principale différence avec les séries occidentales, c'est l'absence de vulgarité et de sujets qui fâchent, mais il y a des exceptions.

Bien avant de souscrire un abonnement à DramaFever (faute de mieux), je consultais régulièrement la liste des dramas coréens sur le (défunt) site MySoju.com. C'était un excellent moyen de savoir quelles séries étaient les plus appréciées et valaient la peine d'être regardées. C'est grâce à MySoju.com qu'un beau jour d'avril 2010, mon mari et moi avions décidé de visionner en streaming Beethoven Virus sur un (autre défunt) site français underground.

Et effectivement, nous avons très vite attrapé le virus et regardé plein d'autres séries, la plupart sous-titrées en anglais.

Voici une liste (non exhaustive) des dramas que nous avons pu regarder depuis 2010. En cliquant sur les titres, vous accéderez à la fiche DramaWiki correspondante. Quelques étoiles, en toute subjectivité, et peut-être quelques avis par la suite. J'ai une préférence pour les séries avec un scénario original, prenant et cohérent et des acteurs de qualité (pas des mannequins sans expression). Je remettrai cette liste régulièrement à jour.

-------------------------------------------------

Voici les derniers dramas vus entre février et novembre 2014 :

I Can Hear Your Voice : probablement l'un des meilleurs vus en 2014. Un thriller judiciaire et fantastique, auquel j'ai consacré un article complet dernièrement ici.

IRIS : c'était l'un des premiers dramas coréens que j'ai regardés et je ne l'avais pas terminé, n'ayant pas supporté ni compris le début, que je trouvais incompréhensible et insipide. En fait, c'est une excellente série dans la veine des meilleurs films d'action et d'espionnage, entre la Corée du Sud et celle du Nord. Le scénario, complexe, est très bien ficelé, de très haut vol, c'est filmé comme au cinéma, les acteurs sont excellents et il n'y a pas beaucoup de temps morts.

Empire of Gold : encensée par certains, cette série sur le thème de la finance et des affaires ne m'a pas vraiment emballée. Pour qui n'y connaît pas grand-chose en économie, c'est difficile à suivre. Entre les opérations de rachats, de fusion, les concurrences entre les différentes filiales, les investisseurs qui s'emmêlent, les enchères et autres OPA, on s'embrouille vite. Surtout quand l'histoire est censée relater 30 ans de l'histoire d'une famille de chaebols qui s'entre-déchire pour revendiquer l'héritage. J'ai trouvé l'actrice principale Lee Yo Won (Choi Seo Yoon), inexpressive et monotone au possible...

Master's Sun : une comédie surnaturelle, où une petite employée de centre commercial capable de voir les fantômes des personnes décédées s'associe à son patron tatillon. Un couple improbable et qui donne lieu à quelques situations cocasses. Mais, passée la surprise des premiers instants, on tourne en rond et les morts occupent moins de place. Rien de très crédible malheureusement, mais on rigole quand même.

My Love From The Star : l'actrice la plus en vogue de Corée se rend compte un jour qu'elle vient d'emménager juste à côté d'un charmant jeune homme qui est en fait son professeur d'université. Mais, il est étrange, en plus de lui sauver la vie à plusieurs reprises. Au fil des événements, elle va réaliser qu'un lien très fort et ancien les rattache. En fait, ce jeune homme est un extra-terrestre et loge sur Terre depuis plus de 400 ans. Il est doté de super-pouvoirs en plus. Cette série est assez originale. Comédie par moments, elle est aussi assez forte en suspense, car elle même action et thriller, avec bien sûr plein d'éléments totalement invraisemblables proches de la science-fiction (ou du fantastique). Je l'ai trouvée sympathique, agréable à suivre.

Myung Wol The Spy : une agente d'élite nord-coréenne est chargée à son insu d'une mission délicate : kidnapper un fameux acteur sud-coréen. Mais, agissant avant de réfléchir, sa mission échoue lamentablement, et en plus elle tombe amoureux du bonhomme. On lui demande alors de l'épouser, mais cela ne va pas être aussi simple... Une comédie romantique rigolote mais un peu longuette, avec des scènes qui tirent parfois en longueur, mais des séquences assez drôles tout de même. Mais, on ne croit pas une seule seconde que ces espions viennent du Nord, tant ils ont l'air de bien s'acclimater au Sud (sans parler de leur habillement...). Bref, un divertissement sympatoche mais rien de transcendant.

A New Leaf : grande fan de l'acteur Kim Myung-min, je me suis dit qu'une série dans l'univers du droit ne devrait pas trop me déplaire. En fait, c'est comme ces policiers qui regardent des séries policières : c'est ennuyeux au possible et on voit tout ce qui cloche, mais si les acteurs sont de très haut vol. On a là des avocats aux dents longues, prêts à tout pour gagner leur cause... Je me suis royalement ennuyée durant les premiers épisodes, si bien que je n'ai jamais pu terminer cette série. Un jour, peut-être ?

Emergency Couple : c'est l'histoire du bon vieux couple qui divorce et se rabiboche. Ici, dans le domaine médical. Les époux ont dû divorcer six ans plus tôt à cause de leurs problèmes familiaux et d'argent, venant de milieux sociaux très différents. Mais, en se retrouvant tous les deux dans le même service en tant qu'internes de médecine, ils vont finalement regretter de s'être séparés. En gros, une jolie histoire à laquelle il est impossible de croire, avec des acteurs pas terribles. Mais, à regarder si l'on aime ces séries romantiques à l'eau de rose en milieu médical.

The Heirs : c'est le "hit" de l'année 2013. Et pourtant, je me demande pourquoi ? Encore une énième histoire de Cendrillon qui rencontre son prince charmant, beau et richissime (mais pas très intelligent) et en plus aux États-Unis, où forcément, on fait la fête le soir et du surf tranquillou la journée quand on est à Los Angeles. J'aime bien l'acteur Lee Min-ho (surtout grâce à City Hunter), mais là l'histoire est cousue de fil blanc et on y croit moyennement, à cette romance, où, forcément, les belles-mères sont (presque) méchantes, les riches égoïstes, les enfants de riches tous pourris, et les pauvres au grand cœur et travailleurs. Dommage qu'il n'y ait pas eu plus de suspense avec Choi Young-do (Kim Woo-bin), excellent dans son rôle de méchant blessé et rejeté. Un drama pour midinettes, qui ne vaut pas du tout sa réputation.

-------------------------------------------------

Et si vous voulez savoir comment regarder un drama coréen, je vous explique tout ici.

= j'ai vraiment adoré, c'est un chef d’œuvre
= j'ai trouvé très bien, passé un bon moment
= j'ai trouvé sympatoche, sans plus
= je me suis un peu ennuyée, c'était assez quelconque
= je n'ai pas du tout apprécié, à éviter

-------------------------------------------------
 


Incarnation of Money 
Prosecutor Princess

 

49 Days
Time Between Dog and Wolf



Big
Full House
Goong
Heartstrings
Queen of Reversals
Smile Again


Dream High 
Emergency Couple
How To Meet a Perfect Neighbor
Ohlala Couple 
Spring Waltz
Thank you
The Heirs



1% of Anything 

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.