12 janv. 2015

Le "beau" en architecture comme dans d'autres domaines où l'esthétique est une composante essentielle de la qualité d'un produit, c'est subjectif. Mais, quand même. On a tous connu, enfants, ces maisons de poupées "de rêve" en plastique rose bonbon pour dames anorexiques qui s'appelaient toutes Barbie, Skipper ou Stacie, ou alors ces maisons en toc qui servaient d'abri pour des figurines en plastique aux couleurs criardes, quand ce n'étaient pas les ancêtres des Sylvanian Families ou des répliques de palaces de l'époque victorienne.

Malheureusement, il existe toujours des maisons de poupées très laides et en plastique, qui ressemblent à des cabanons préfabriqués de pavillons ouvriers du Nord de l'Angleterre : aucun charme particulier, juste un toit pentu et des meubles pas réalistes.

Pourtant il existe des maisons de poupées vraiment originales. De vraies maisons d'architecte en modèles réduits, même si elles sont presque toutes aussi chères les unes que les autres. Les fabricants de jouets "mainstream" devraient s'en inspirer, à mon avis. (Ou les bricoleurs du dimanche.) Pour donner à nos enfants une autre vision de l’aménagement des espaces à vivre, sans parler du fait qu'il devrait y avoir beaucoup plus de jouets de ce type moins orientés "fillettes à couettes et en jupettes". Eh oui, mes Minis-K. m'ont réclamé l'autre jour de pouvoir jouer à une maison de poupée, tellement ils avaient aimé jouer à la villa moderne Playmobil. Les garçons aussi vivent dans des maisons et aimeraient qu'elles soient jolies.

Voici un petit échantillon de maisons de poupées que vous n'aurez pas honte de laisser traîner à la vue de tous, et que l'on peut acheter en Suisse et/ou depuis la Suisse.

Une maison entièrement modulable, en bouleau, qui se range dans une boîte, avec des meubles à l'échelle des Playmobil (1:24 de la taille humaine). Tout est sobre et minimaliste, d'inspiration post-moderniste. Cette maison est vraiment splendide et si elle n'était pas aussi chère (plus de CHF 690.-- sans les meubles, en carton), je me l'offrirais bien, avant d'y laisser mes enfants y jouer, bien entendu.


Marre des jouets partout dans votre salon ? En en même temps, vous êtes bien obligés de constater que les enfants finissent toujours par en ramener de nouveaux... alors, pourquoi ne pas proposer un meuble qui ne jure pas avec le reste, mais qui est aussi un jouet ? Le studio Qubis de la designer anglaise Amy Withworth a pour vocation de créer des objets possédant tous au moins deux fonctions totalement différentes. Ainsi, la maison de poupées dont je vous parle se transforme... en table basse. Il fallait y penser. Hélas, comme pour la maison précédente, il faut avoir le porte-monnaie bien garni : compter presque CHF 1'000.-- pour une maison complète...


M 112 Pods

Une maison de poupées à l'échelle 1:12 mais composée de mini-containers. En effet, il existe actuellement un courant en architecture contemporaine qui recycle avec brio ces conteneurs de marchandises en les convertissant en logements ou locaux commerciaux. Les miniatures du studio Paris Renfroe Design, de San Francisco, sont vraiment très réussies, surtout qu'il est possible de les aménager avec plein d'accessoires tous à l'échelle et de design concordant. Il faut compter environ CHF 350.-- par conteneur et CHF 250.-- pour aménager une pièce, ceci dit.

Sirch - Villa Sibis


Une villa avec un petit air de Farnsworth House. Un grand bloc transparent, tout en bois et qu'il est possible d'aménager à sa guise, le tout en bois avec des "vitres" en plexiglas, fabriqué en Allemagne et avec un charme indéniable, On y trouve une annexe avec piscine et il est possible de la commander avec ou sans aménagement, pour environ CHF 500.--.. C'est l’œuvre d'une petite entreprise familiale bavaroise, qui fabrique également des meubles, des luges, et des trotteurs en bois pour enfants.

Miniio
Ce sont des mamans d'origine polonaise qui ont décidé un jour de se lancer dans la conception et la fabrication de ces maisons de poupées un peu spéciales, avec l'aide d'un papa bricoleur. Justement, étant mamans de garçons, elles ne voulaient pas de ces villas standard toutes roses avec des cœurs et des armoires mauves. Ces maisons-là, très design, sont fabriquées avec du bois de chêne et quelques sets de meubles sont proposés séparément pour ceux qui ne voudraient pas acheter les maisons, entre CHF 250.-- et CHF 500.--. Tout y est très sobrement présenté, dans les tons brun, beige, gris et blanc. Il manque juste un escalier à mon goût...

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.