18 janv. 2015

Marrons glacés faits maison... rien de meilleur !
Voilà une friandise dont je raffole, généralement autour de Noël : les marrons glacés. J'aime comme vous le savez déjà grâce à cet article les marrons, mais glacés ils sont juste divins. Malheureusement, les marrons glacés sont extrêmement chers, pas faciles à trouver (hors épiceries fines) et ceux du commerce sont généralement riches en additifs de toutes sortes, sans parler du sirop de glucose.

Poussée par la curiosité, j'ai réalisé qu'il n'était en fait pas très difficile d'en préparer soi-même à la maison. En plus, c'est assez bon marché. Mais...
  • il faut disposer de 10 minutes de libre à peu près à la même heure durant les 6 prochains jours
  • pouvoir sacrifier une grosse casserole pendant les 6 prochains jours
  • trouver de jolies châtaignes de bonne qualité
Pour le dernier point, et parce que je suis un peu flemmarde (ou parce que je suis déjà bien assez occupée), j'ai opté pour des marrons déjà cuits sous vide. Il n'est pas facile de trouver des châtaignes en bon état, non pourries et de taille convenable en-dehors de quelques semaines à la fin de l'automne, donc il vaut mieux selon moi utiliser des châtaignes sous vide ou congelées (mais à cuire, le cas échéant).

Le résultat des marrons glacés faits maison est sans appel : ils surpassent de très loin ceux vendus en grandes surfaces, avec leur goût vanillé et pas excessivement sucré, qui permet de nettement distinguer la douce saveur du marron... (je ne compare pas avec les artisans confiseurs et les épiceries très haut de gamme que l'on ne trouve d'ailleurs pas par ici). J'ai opté pour la recette présentée ici, sans l'étape de cuisson des marrons, puisque les miens étaient déjà cuits.

Alors voici comment procéder :

Marrons glacés (pour environ deux boîtes de 20 marrons)

500 g de marrons épluchés et cuits
1l d'eau
1kg de sucre de canne
1cc de pâte de vanille
2cs de sucre glace (facultatif)

Faire bouillir l'eau, le sucre et la pâte de vanille dans une casserole, jusqu'à ce que le sucre soit dissout.
Laisser cuire pendant 4-5 minutes.
Plonger les marrons dans le sirop et laisser frémir pendant 1 minute.
Couper le feu, mettre la casserole de côté et laisser les marrons reposer dans la casserole pendant une journée.

Le lendemain, sortir les marrons de la casserole, les égoutter.
Voilà ce que j'ai utilisé pour égoutter les marrons en les sortant de la casserole
Porter le sirop (que l'on aura conservé) à ébullition, le laisser cuire pendant 4-5 minutes et y plonger les marrons.
Laisser cuire les marrons dans le sirop frémissant pendant 3 minutes.
Couper le feu, mettre la casserole de côté et laisser les marrons reposer dans la casserole pendant une journée.
Les marrons du 2ème au 6ème jour
Le surlendemain, le jour suivant et le jours d'après, procéder de même. Vous verrez que les marrons vont lentement acquérir une couleur brune légèrement translucide.

Le 6ème jour, sortir les marrons, les placer sur une grille.
Vous pouvez à ce moment réchauffer un peu de sirop et y ajouter du sucre glace avant d'en napper les marrons, ce qui leur donnera un petit aspect "glacé".
Laisser les marrons égoutter et sécher sur leur grille à l'air libre pendant environ une journée, avant de les placer dans des petits godets à pralinés ou simplement dans une boîte.

Les copeaux et brisures de marrons, ainsi que le sirop obtenu peuvent être dégustés tels quels ou conservés pour être utilisés dans des yaourts, sur des crêpes, dans des gâteaux, sur des tartes aux fruits, des chaussons, sur des boules de glace...

0 commentaires :

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.